23-03-2018 10:35 - Fin d’une mission du FMI à Nouakchott

Fin d’une mission du FMI à Nouakchott

Le Calame - Les autorités mauritaniennes et les services du FMI se sont entendus sur la conclusion préalable de la première revue du programme appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC), qui va déboucher sur un décaissement de 24 millions de dollars, selon une annonce faite jeudi par une mission de l’institution ayant séjourné à Nouakchott du 08 au 21 mars 2018.

La délégation du FMI était conduite par Eric Mottu, chef de division adjoint, chef de mission pour Djibouti et la Mauritanie. La mission de l’institution financière note que « le programme économique des autorités est sur les rails et son exécution a été satisfaisante.

La reprise économique s’est confirmée avec une croissance entre 3 et 3,25% pendant la période 2017/2018. Au cours de sa présence à Nouakchott, la mission du FMI et les autorités mauritaniennes ont discuté du Programme Economique et Financier appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC), qui a été approuvé par le Conseil d’Administration du FMI le 06 décembre 2017.

Celui-ci porte sur une enveloppe globale de 115,920 millions de Droits de Tirage Spéciaux (DTS), soit environ 168,2 millions de dollars us (au taux de change actuel) et couvre une période de 3 ans».

Toutefois, l’accord évoqué par la déclaration de la mission de l’institution financière ne sera validé que sous réserve d’approbation par la Direction Générale et le Conseil du Fonds Monétaire International (FMI) à l’issue d’un examen prévu au mois de mai et qui devrait permettre le décaissement annoncé de 16,56 millions de Droits de Tirage Spéciaux (DTS), soit 24 millions de dollars us.

Décrivant le contexte de la Mauritanie, la mission du FMI signale que « la reprise économique s’est confirmée, avec un taux de croissance estimé entre 3 et 3,25% en 2017 et 2018, et une inflation modérée à 2,3% en moyenne en 2017.

Les réserves internationales ont atteint 849 millions de dollars us fin 2017(soit 5,1 mois d’importations non-extractives) et le budget a dégagé un solde primaire hors don positif de 0,3% du Produit Intérieur Brut non-extractif en 2017 ».




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1378

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 23/03/2018 11:43 X

    Pour le développement du sous développement et de l’endettement , passez par le FMI et la BM, quant au développement à la vitesse de la lumière, versez vos larmes en développant gratuitement les ressources humaines objet de mon article http://taqadoum.mr/fr/node/1814 et de ma page de ce jour.facebook.com/cheikhany.ouldsidina