25-03-2018 07:29 - Cheikh Rida : « je n’ai pas l’intention de quitter le pays et mes dettes seront payées dans les délais »

Cheikh Rida : « je n’ai pas l’intention de quitter le pays et mes dettes seront payées dans les délais »

Saharamédias - Dans un enregistrement audio de près de 16 minutes, Cheikh Ali Rida Naji Essaidy a réaffirmé que ses dettes seront payées suivant les dispositions légales et selon les délais fixés.

Il a par ailleurs démenti les rumeurs ayant circulé récemment sur son intention de quitter le pays. Il a rassuré ses créanciers en les assurant qu’ils seront payés dans les délais, ajoutant qu’il déploie actuellement des efforts accrus pour cela.

Au cours de ces dernières années, Cheikh Rida, à travers 5 de ses proches, a dominé le marché de l’immobilier et les différentes opérations commerciales grâce à des offres tentantes payables dans des délais fixés au préalable.

Le cumul des dettes astronomiques selon certains, a contraint, il y a près d’un mois, le bureau des opérations de Cheikh Rida à suspendre ses opérations et à se mettre à la recherche d’un rééchelonnement de ses dettes.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 4408

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 25/03/2018 21:15 X

    CHEIKH RIDHA est un homme pieux, généreux, chaleureux, souriant, affable et courtois. Ce grand Cheikh respecte rigoureusement les préceptes de l’Islam. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • habouss (H) 25/03/2018 14:04 X

    Chapeau à cet homme intelligent qui a su profiter des lois du terrain vague comme diraient certains. Je n’ose pas admettre une minute qu’il serait en connivence avec certaines personnes influentes du Système sinon le plus influent notre Rais national.

  • Bertrand (H) 25/03/2018 11:58 X

    Quand un homme de surcroît qui se réclame d'ALLAH prend des milliards appartenant à des veuves, de veilles femmes, des familles déshérités, des soldats, des bouchers, des colonels de l'armée, des gens de tout bord.... qu'ils les achètent à crédit sans avoir aucun actif qu'il pourraient revendre si la créance arrive et échéance et payer, et qu'il revende les biens acquis par ces moyens frauduleux à des prix inférieurs de plus de 30 à 60% de leurs prix réels, cela s'appelle de l'escroquerie, de l'abus de confiance, c'est un crime. Cet homme a dilapidé les économies de toute un génération de mauritaniens. Le fait qu'il se proclame chérif (affilié au Prophète SALLA ALLAHOU ALEIHI WE SELLEM) est une circonstance aggravante, car notre Saint Prophète SALLA ALLAHOU ALEIHI WE SELLEM donnait tout aux autres, à sa mort il;avait comme actif une natte et un mulet. Car il devait à ce titre être doublement honnête et irréprochable. ALLAH ne permet pas qu'on mange indûment et abusivement les biens des autres fussent-ils des ennemis de l'Islam, hors état de guerre déclarée par ces ennemis mêmes. L'Etat a été complice parce que personne n'ignorait ce qui allait se passer à la fin et tout le monde fermait les yeux. Je pense que le parquet ne délivrerait jamais un mandat d’arrêter contre cet individu, car avec quelques milliards de MRU on peut en dépenser quelques uns pour se garantir l'impunité, ici bas. Ce monsieur doit être jugé et sévèrement sanctionné, pour qu'il serve au moins d'exemple à ceux dont les comportement peuvent nuire à tout un peuple.

  • mdmdlemine (H) 25/03/2018 10:14 X

    Malgré mon respect pour les qualités spirituelles de l'homme qui lui avaient été reconnu avant ses demelées foncières par des Erudits émérites dont Hamden et Deddew, je pense qu'il a fait la grosse Erreur de sa vie comme tout humain et qu'il ne pourra sortir de ce maudit et stupide piège en se conformant aux accords signés avec ses créanciers La politique de l'attentisme ne fera pas long feu et le recours des victimes à la justice ne leur sera d'aucun intérêt. Bien au contraire, il permettre à Ridha une pression directe et impopulaire de ses créanciers

  • duneoasis (H) 25/03/2018 09:38 X

    C'est incroyable que dans un pays normal où l'on est sensé lutter contre la gabegie,le blanchiment, les flux d'argent occultes et la corruption, qu'on laisse un homme agir de la sorte pendant des années. Pire, après des aveux publics d'escroquerie, on le laisse continuer librement ses activités sans qu'aucune disposition de la loi ne soit évoquée à son encontre. Qu'adviendrait à quelqu'un d'autre que lui qui se serait rendu coupable de telles forfaitaires ?