27-03-2018 18:45 - Communiqué de presse : Ganbanaaxu Dafort, des précisions sur les réalités.

Communiqué de presse : Ganbanaaxu Dafort, des précisions sur les réalités.

CGF - Nous, communauté Ganbanaaxu* Dafort, tenons à rappeler et clarifier la situation qui prévaut dans le village Dafort dans la commune du même nom.

Ces derniers temps, plusieurs rumeurs plus ou moins fumeuses, imprécises voire fumistes circulentsur une mise en quarantaine sociale de notre communauté dans cette localité du Guidimagha. De ce fait, par ce communiqué de presse, nous comptons édifier l'opinion publique sur les réalités du terrain en quelques points :

■ Depuis toujours, nous tenons à notre ligne d'engagement pacifique et ferme par la sensibilisation et la conscientisation de nos proches sur le caractère indigne et humiliant du régime coutumier et féodal soninké qui discrimine et hiérarchise.

■ Aujourd'hui, le message est passé auprès d’une frange importante et nous sommes organisés en citoyens avertis. Par conséquent nous gérons nos affaires communautaires et sociétales sur les bases de l'égalité et de la dignité promues par notre sainte religion et la fraternité humaine.

Ainsi nous vivons en bon voisinage dans le village avec ceux qui ont compris la nécessité de notre engagement pacifique pour la restauration de notre Dignité Sociale au sein des communautés soninkés.

■ Nous rassurons nos partenaires nationaux et internationaux dans la mouvance Ganbanaaxu FEDDE, que ce que certains troubadours croient comme un embargo sociétal, n’est rien d'autre que leurs vues d'esprit ne correspondant à aucune réalité qui importe pour nous. Pour rappel, c’est plutôt la fissure et le déclin du système de Ladani* qui sont en cours par évidence.

■ Comme toujours, nos affaires publiques relèvent de l'ordre de l'État Mauritanien incarné par la Mairie, l'Arrondissement, le Département ou la Région au niveau local. À ce jour, aucune entité administrative ne s’est manifestée pour nous restreindre dans nos affaires communautaires et sociétales.

■ Nous clamons nos libertés individuelles et collectives garanties par la constitution de notre pays (Une République). Et ceux qui gesticulent par un complexe de supériorité à travers leur régime féodalo-esclavagiste , en croyant nous atteindre, se trompent lourdement.

Leur supposé pouvoir imaginaire sans sanctions est sans effets face à votre volonté de Vivre EN Citoyens Avertis et LUCIDES sachant l'ordre de priorités dans Nos DROITS ET DEVOIRS.

■ Nous saluons le discernement et l'esprit des JUSTES de certaines personnes dans le village qui se sont manifestées pour désapprouver les manœuvres provocatrices et vaines de ceux qui pensent avoir un pouvoir quelconque de sanctions et leurs obligés courtisans.

*Mouvement citoyen et pacifique pour l'égalité en Droits et en Dignité au sein des communautés soninké.

*Ladani ou ladalamxu : régime ambiguëde convenances coutumières pouvant être support de domination et de subordination.

Dafort 27 Mars 2018
Communauté Ganbanaaxu Dafort (CGF)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CGF
Commentaires : 3
Lus : 1641

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 28/03/2018 10:09 X

    @NDIEWO@ Tu sais bien de quoi les gens parlent. Bien sur que personne ne subit un exclavage dans sa définition humaine, en revanche, il faut combattre l'autre réalité. Tu parles de mariage mixte comme si les soninkés sont differents à part dans l'esprit de ceux qui se croient superieurs d'où ta diversion. Refuser le mariage pour quelqu'un vu son patronyme est une expression de cet esclavagisme dans les faits et mentalité. A la rigueur ce n'est pas la question du mariage qui est problématique c'est privé d'ailleurs, le probleme c'est la non considération de l'autre partie comme des sous-hommes. Stop

  • NDIEWO (H) 27/03/2018 20:42 X

    Et esclave dans la communauté qui veut,ils n’existent pas de supériorité hiérarchique au Guidimakha, ils existent certaines séquelles mais qui vont disparaître.En ce qui concernent la chefferie qui n’a que de nom d’ailleurs à une tribu dans chaque village à savoir ceux qui ont créé le village.Pour ceux qui réclament des mariages mixtes, ce n’est lpas pour demain, même si le système disparaît, le système des classes prendra le relais. Je crois que c’est une simple question de pouvoir.

  • moussel (H) 27/03/2018 19:13 X

    bravo du courage les fréres rien ne vaut la dignité humaine tout le monde est pareil c l'islam qui le dit tout celui qui dit le chahada est musulman livre l'esclave est celui qui n'est pas musulman tout musulman est noble c'est le coran qui le dit le coran est devant tout laada la parole d'allah d'abord du courage ne vous laisser pas intimidé par ses féodos sans ame ni croyance la lutte continue vive cgf ganbanaaxu