30-03-2018 01:30 - PCQVP Mauritanie condamne fermement l’arrestation de membres de PCQVP au Niger

PCQVP Mauritanie condamne fermement l’arrestation de membres de PCQVP au Niger

PCQVP Mauritanie - Suite à l’arrestation de nos collègues de PCQVP Niger dont le Coordonnateur National et membre du Conseil d’Administration de PCQVP, Ali IDRISSA, Idrissa Mama, Moussa Tchangari, Secrétaire général de l’ONG nigérienne Alternative Espace Citoyens et une vingtaine de membres de la société civile ce dimanche, et leur placement sous mandat de dépôt ce mardi subitement suivi par leur déportation dans différentes maisons d’arrêt hors de Niamey.

La Coalition Mauritanienne PCQVP se joint au Comité de Pilotage PCQVP Afrique pour condamner fermement l'arrestation arbitraire des membres de PCQVP Niger. La Coalition Mauritanienne exige leur libération immédiate et sans conditions, ainsi que la levée de la suspension de la radiotélévision Labari sur la base du respecter de la liberté d’expression et d’association de la société civile qui sont garanties par la constitution Nigérienne.

Leur arrestation intervient suite aux manifestations organisées par la société civile Nigérienne visant à protester contre la loi de finance adoptée en novembre 2017 par le Parlement nigérien. La société civile juge cette néfastes et contraire aux intérêts nationaux car elle risque d’instituer une série d’avantages fiscaux injustifiés pour les élites et de faciliter la corruption.

La Coalition Mauritanienne PCQVP invite les organisations de la société Civile Mauritanienne à faire largement échos de cette tentative d'intimidation des dirigeants Nigériens qui vise à museler la société civile Africaine et la réduire au silence.

Ba Aliou Coulibaly
Coordinateur National PCQVP Mauritanie
Membre du Comité National ITIE





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1197

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)