09-04-2018 00:15 - Rafle dans les milieux pharmaceutiques

Rafle dans les milieux pharmaceutiques

Le Calame - Les autorités mauritaniennes ont procédé à une rafle ayant abouti à des interpellations touchant plusieurs acteurs des milieux pharmaceutiques et à la fermeture d’officines pendant ce week-end.

Les individus interpellés ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police chargée de la lutte contre le trafic de drogue, des substances psychotropes et la contrefaçon.

Ces rafles sont le résultat d’une série de missions de contrôle menées par une action combinée des services du département de la santé (direction de la pharmacie) des services de la douane et de la police, qui ont permis la découverte et la saisie d’importantes quantités de médicaments contrefaits et de produits pharmaceutiques dont la date de préemption et dépassée.

A l’origine de ce vaste coup de filet, une note « d’Interpole –police de compétences mondiales » attirant l’attention des autorités de Nouakchott sur l’ampleur du trafic de faux médicaments vers la Mauritanie, selon la presse locale. Début avril, le département de la santé a publié une circulaire ordonnant le retrait de 4 catégories de produits pharmaceutiques fabriqués dans des laboratoires en France, en Allemagne et en Chine.

Toutefois, après cette opération, une interrogation demeure. Cette enquête ira-t-elle au bout face aux éternels réseaux et connexions tribales, sociales et politiques qui ont fini de faire de la Mauritanie le pays de toutes les turpitudes et de l’impunité.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2427

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • brabak (H) 09/04/2018 10:34 X

    Les plus grands trafiquants de médicaments en Mauritanie sont bien connus mais malheureusement trop bien protégés pour être inquiétés par Hamouda et ses équipes.Seuls les faibles subissent les contrôles.Ceci est valable dans tous les domaines.

  • abaw123 (H) 09/04/2018 10:04 X

    JE CROIS QUE QU IL FAUT ARRETER CES FILM CAR AZIZ DEPUIS QUELQUE TEMPS RECUPERE TT POUR LE DONNER A SA TRIBU LA PREUVE EST QUE AUCUNE DE SA TRIBU N A ETAIT SAISI