09-04-2018 13:15 - Communiqué de Presse : L'association METAR condamne l'utilisation des produits perimés par le SENLS

Communiqué de Presse :  L'association METAR condamne l'utilisation des produits perimés par le SENLS

Association METAR - Dans le cadre de la campagne de sensibilisation et de dépistage des populations vulnérables, organisée par le Secrétariat Exécutif National de Lutte contre le Sida (SENLS) au niveau de 34 localités sur le territoire national, des conventions de financement pour la mise en œuvre des activités, ont été signées avec 34 Organisations de la Société Civile (OSC) en décembre 2017.

Ces conventions engagent les OSC à sensibiliser au moins 2000 personnes, et en dépister au moins 200 par localité. Ainsi l’Association Mauritanienne pour les Droits du Patient (Metar) a été chargée de l’arrondissement de Nouamghar.

Parmi les obligations et les responsabilités qui découlent de cette convention, le SENLS était engagé à mettre à la disposition de l’OSC un nombre suffisant de Tests de dépistage pour couvrir le travail sollicité ; quant à l’OSC, elle était engagée à mettre en œuvre l’activité demandée dans une durée de trois (3) mois à compter de la signature du contrat par les deux parties (pour l’association Metar : du 21 décembre 2017 au 21 mars 2018).

Après signature dudit contrat, l’association Metar s’est mobilisée pour réaliser le travail en constituant une équipe d’exécution, et en demandant la mise à sa disposition des Tests de dépistage.

Le contact nécessaire a été établi avec les autorités compétentes à Nouadhibou et à Chami en vue du parachèvement des formalités administratives. Quelle fut notre grande surprise de découvrir que les Tests de dépistage mis à notre disposition étaient périmés !

Alors, nous avons demandé que des produits sûrs nous soient fournis pour nous permettre de remplir notre part du contrat. Ensuite, dans un second message, nous avons dégagé toute responsabilité de l’association Metar pour ce qui est du retard causé, tout en espérant que le Senls réagisse favorablement et de manière urgente.

Après de longues attentes, nous avons appris que le produit désiré n’était pas disponible au niveau de la structure, cependant on nous a promis de faire une commande spéciale afin de nous le fournir dans les meilleurs délais, ce qui n’a pas été le cas !

Enfin, nous avons adressé une nouvelle correspondance au SENLS rappelant que la convention touchait à sa fin et que l’association Metar est disponible pour la proroger sous réserve de disponibiliser des Tests de dépistage non périmés. Aucune réaction de la part du Senls n’a été enregistrée jusqu’à ce jour.

Au vu de cette action, et en plus de la problématique des Tests de dépistage périmés, nous avons constaté au sein de l’association Metar dont une grande partie des membres sont issus du Personnel de santé, que l’opération du dépistage ne se serait pas déroulée conformément aux normes requises !

Au regard de ce que nous avons affirmé plus haut, et en harmonie avec les principes de l’association Metar qui œuvre, entre autres, pour mettre la lumière sur tous les dépassements commis par le Personnel de santé et considérés comme atteinte aux Droits du Patient, nous proclamons ce qui suit :

1. Condamnons fermement l’utilisation injustifiable des Tests de dépistage périmés par le SENLS, qui constitue une violation flagrante des Droits des personnes vivant avec le VIH ;

2. Conservons à titre de preuve, les Tests de dépistage périmés fournis par le SENLS ;

3. Déclarons notre solidarité avec les personnes vivant avec le VIH dans le pays, à travers notre refus catégorique d’utiliser des produits périmés ;

4. Demandons aux autorités compétentes d’ouvrir une enquête sur les Tests de dépistage périmés, et de procéder à une inspection intégrale du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS).

Cette inspection se justifie par le fait que le CNLS est considéré comme étant la référence principale de lutte contre le Sida en Mauritanie et la source capitale d’approvisionnement des Tests de dépistage pour tous les centres à travers le territoire national ;

5. Mettons en garde contre les conséquences de tout retard de contrôle de qualité, afin d’éviter toute augmentation des risques de propagation de l’épidémie VIH/Sida dans notre société.

Fait à Nouakchott, le 9 avril 2018

Pour l’association

Le Président

Dr Moulay Al Hassan O. Mohamed Lezgham



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1402

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)