10-04-2018 10:42 - Sept millions de personnes menacées par la famine au Sahel

Sept millions de personnes menacées par la famine au Sahel

BBC Afrique - C'est le comité permanent Inter-État de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), qui a fait l'annonce. Dans un rapport, le CILSS, évoque le chiffre de plus 7 millions de personnes menacées par la famine au Sahel et en Afrique de l'Ouest.

La pluviométrie et les attaques de chenilles seraient à l'origine de cette situation qui touche les pasteurs et les agro-pasteurs. La production saisonnière des 17 pays membres du CILSS a pourtant connu une hausse de 11% par rapport à la moyenne des 5 dernières années, précise le rapport.

Mais le dérèglement climatique a mis plus de 6 pays dans une situation d'urgence, explique docteur Djime Adoum secrétaire exécutif du comité permanent Inter État de lutte contre la sécheresse au Sahel.

L'insécurité dans la zone ne favorise pas la résolution du problème.

Les déplacements des pasteurs du Sahel vers les pays côtiers à la recherche du pâturage pourrait en plus engendrer des conflits entre agriculteurs et éleveurs.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 1
Lus : 1082

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 10/04/2018 10:58 X

    Pour mettre fin à ces cris annuels de détresse Cadres du pays , nos enfants ont besoin de vous ! valorisons l’eau de la mer , elle est devenue poins cher que l’eau que nous buvons . Mais en attendant : Je lance un appel à tous les cadres du pays soucieux de l’avenir de notre jeunesse de coordonner avec moi pou ouvrir à partir du 15 juillet 2018 dans le pays dans chaque village et quartier de ville une classe Cerveaux des Oasis, intensive de 8 h/jour de cours (sauf Vendredi ) et gratuite pour 20 à 30 enfants de 5 à 6 ans jusqu’au 15 juin 2019 pour réaliser ainsi 2300h/an (au lieu de 700 h /an) . Cela par le recrutement collectif ou individuel (comme à Maaden actuellement) d’un enseignant du primaire au salaire mensuel de 100.000 UM et prise en charge des parents d’éléves afin de réduire le cursus primaire et secondaire de 50 à 70% et assurer un taux d’admission au concours de nos générations futures à l’âge de 9 ans et au bac scientifique trilingue à un taux de 70 % à l’âge de 12 ans.cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr