10-04-2018 14:30 - Esclavage : Session de formation

Esclavage : Session de formation

Le Calame - L’organisation de SOS Esclaves a procédé le lundi 9 avril 2018 au lancement d’un projet intitulé ‘’Eradication de l’Esclavage par ascendance par la poursuite des coupables d’esclavage et la justice réparatrice’’ financé par le projet renforcement de l’Etat de droit.

SOS Esclaves a organisé simultanément une session de formation sur la communication et le plaidoyer au profit d’une vingtaine de ses militants venus de Nouakchott, de Nouadhibou et de Néma.

L’objectif global du projet est de contribuer à la réduction des pratiques esclavagistes à travers la promotion d’une jurisprudence éducative, l’accès des victimes à des réparations proportionnelles aux préjudices subis, l’organisation de procès et le renforcement du rôle de la partie civile.

Le projet vise aussi dans ses objectifs spécifiques à améliorer la capacité des militants de SOS Esclaves dans les trois wilayas où il est mis en œuvre (Nouakchott, Hodh Chargui et Nouadhibou) dans l’assistance aux victimes et la création des conditions favorables à leur insertion socio-économique.

Les résultats que le projet compte atteindre sont entre autres : Que les victimes libérées puissent être réhabilitées à travers l’éducation et la formation qualifiante, la poursuite systématique des esclavagistes et l’application rigoureuses des dispositions de la loi 031/2015, l’amélioration du cadre juridique pour une meilleure garantie intérêts des victimes et la prise en charge de leurs dossiers au niveau des tribunaux spécialisés.

Au cours de la cérémonie officielle des activités du projet, le président Boubacar Messaoud a rappelé l’importance pour tous les Mauritaniens de conjuguer les efforts pour finir définitivement avec l’esclavage et ses pratiques.

C’est le conseiller du ministre de la justice qui a ouvert officiellement les travaux de la session de formation qui dure trois jours (du 9 au 11 avril 2018).



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1244

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • trump trompe (H) 10/04/2018 22:08 X

    On ne peut comprendre en quoi cette formation est utile en trois jours. En terme de productivité en quoi impacte t elle ? Cette structure doit repenser à une feuille de route bien plus constructive et associative( en associant bien sûr d'autres couches non kharatines )