13-04-2018 00:15 - La Chine a envoyé en 50 ans 32 équipes médicales en Mauritanie (ministre)

La Chine a envoyé en 50 ans 32 équipes médicales en Mauritanie (ministre)

Xinhua - Quelque 32 équipes médicales chinoises composées de 800 médecins ont été envoyées en Mauritanien en 50 ans de coopération, a rappelé mercredi le ministre mauritanien de la Santé Pr Kane Boubacar à Nouakchott.

Lors de la célébration du cinquantenaire de la mission médicale chinoise en Mauritanie, en présence de Zhang Jianguo, ambassadeur de Chine en Mauritanie, il a loué la coopération entre la Mauritanie et la Chine, notamment dans le domaine de la santé.

Cette coopération "a contribué au renforcement de la formation du cadre médical en Mauritanie", a affirmé Pr Kane. Il a mentionné plusieurs modèles de la coopération entre les deux pays, notamment "la construction du complexe universitaire et des centres hospitaliers de Sélibaby (sud-est), de Kiffa (est), l'hôpital de l'Amitié et l'institut national de santé publique".

"Cette coopération a été d'un grand apport pour le développement des opérations chirurgicales dans le domaine de l'ophtalmologie", a ajouté Pr Kane.

De son côté, M. Zhang a indiqué que "le demi-siècle passé est bien le témoin de la continuité de l'amitié sino-mauritanienne".

"Les membres de la mission médicale, de génération en génération, ont bravé les difficultés avec un esprit de dévouement, sauvant la vie et soignant les blessés avec un amour sans bornes", a-t-il souligné.

Un salon de photos a été organisé à cette occasion au Centre hospitalier national de Nouakchott, mettant en valeur les interventions de la mission médicale chinoise, notamment en médecine générale, chirurgie, ophtalmologie, gynécologie-obstétrique, pédiatrie, médecine traditionnelle chinoise, contrôle et prévention de maladies.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1278

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • bahdah (H) 13/04/2018 11:33 X

    Le professeur Abdellahi Ould Sidi Aly Fidèle à son serment Mon amour pour la lecture m’a guidé vers certains sites spécialisés dans les formules de serments à commencer par les chefs d’état, passant par les juges pour en finir avec les médecins dont le libellé de leur serment est le suivant : Je jure par Allah le Tout-Puissant D’être sous contrôle Divin dans ma profession De sauvegarder la vie humaine dans tous ses rôles et dans toutes les circonstances, fournissant tous mes efforts pour sauver le patient de la maladie, la douleur et l'anxiété. De préserver la dignité des personnes, et tenir au secret leur vie D’être toujours un moyen de la miséricorde de Dieu, en donnant mes soins médicaux au proche et au lointain, pour le meilleur et le pire, ami et ennemi De persévérer dans la recherche de la connaissance, pour le bien être de l’individu et non pas pour lui porter préjudice. De respecter celui qui m’a enseigné, d’enseigner mon cadet , d’être un frère de chaque collègue dans la profession médicale, de coopérer avec lui dans la piété et la bienfaisance pour que ma vie soit la crédibilité de ma foi secrètement et publiquement pure , envers Allah et Son messager, et les croyants. Dieu est témoins Le Professeur Docteur a également ajouté à son serment d’autres qualités parmi elles la sincérité et la franchise, la consolidation des liens parentaux, l’assistance si besoin en est, réconfortant au moment des joies exprimant sa compassion dans les circonstances de souffrance et détresse. Abdellahi Ould Aly est une hauteur scientifique élevée et un personnage politique distingué, respectable et respecté par tous. Nous lui souhaitons plein succès et nous sommes convaincus qu’il atteindra l’apogée. Ceci n'est pas un compliment ni flatterie, non plus une sous estimation pour les autres médecins, mais plutôt une attestation et un témoignage au profit d’une personne que j’ai connu de près. Mohamed Ould Brahim Ould Bahdah