14-04-2018 17:16 - Santé: Démarrage au ralenti de l’hôpital départemental de Boghé

Santé: Démarrage au ralenti de l’hôpital départemental de Boghé

Tawary - Les différents services médicaux de l’hôpital départemental de Boghé (Brakna) ont commencé à fonctionner, mais, au ralenti, depuis, ce mardi 10 avril courant. Ce démarrage a été précédé d’une journée porte ouverte organisée par la direction générale de l’hôpital, sous la supervision du ministre de la santé, Pr Kane Boubacar.

Elle a été l’occasion pour les autorités administratives, municipales, des notables de la ville et des citoyens de découvrir les différentes structures de cet établissement et leurs équipements.Une équipe plus ou moins complète était présente ce jour-là,dit-on.

Le maire de la commune de Boghé a saisi cette opportunité pour prononcer un mot dans lequel, il a remercié les autorités du pays pour avoir associé l’acte à la parole. Seul le service de l’hémodialyse n’est pas équipé, nous renseigne notre correspondant dans la ville.

Des équipes assurent la permanence à l’hôpital de 8 h à 15 h pour les consultations externes et la surveillance des hospitalisations de quelques heures, en attendant le démarrage effectif des différents services, selon une source médicale au centre de santé.

Cet hôpital a été inauguré par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, le vingt-huit novembre dernier, à l'occasion de la fête de l'indépendance nationale. Nous rappelons que le centre médical de la ville est toujours opérationnel et son personnel y est toujours.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1285

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)