17-04-2018 14:51 - Hopital Cheikh Zayed : annulation de 500 consultations et 23 opérations chirurgicales, suite à la grève (exclusif)

Hopital Cheikh Zayed : annulation de 500 consultations et 23 opérations chirurgicales, suite à la grève (exclusif)

Adrar-Info - Selon des sources autorisées, la grève lancée ce lundi 16 avril 2018, par les médecins, a entrainé l’annulation d’environ 500 consultations qui avaient lieu quotidiennement, au centre hospitalier le plus important dans le nord de Nouakchott, l’hôpital « Cheikh Zayed »

Par ailleurs, 23 opérations chirurgicales, qui étaient initialement programmées par certains médecins spécialistes, n’ont pu être effectuées. Le travail à l’hôpital, fonctionnait assez convenablement dans les service des urgences, la section interne, la maternité, le service dentaire, la radio et le laboratoire.

Alors que d’autres sections ont souffert de la grève, en raison du besoin de tests spéciaux se rapportant au système digestif et certains autres tests complexes qui nécessitent la décision d’un médecin, avant de prescrire des analyses au laboratoire.

L’état et le sentiment des visiteurs de centres de santé, ce lundi matin à Nouakchott, concernant la gréve, est partagé entre ceux qui comprennent et admettent la décision des médecins et ceux qui manifestent leur ressentiment face à la situation qui prévaut.

Source : http://zahraa.mr/node/16306

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1595

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • thialido (H) 18/04/2018 02:44 X

    Quelle extrapolation? On nous dit 23 operations chirurgicale!!!! L'hopital le plus sophistiqué de paris ne le trouve pas a plus forte raison que ses mourroirs là.Il faut pas leurrer les gens.La soit disant gréve n'est meme pas ressentie.....

  • foex_good (H) 17/04/2018 21:03 X

    C’est faux, cheikh zayed devenu « cheikh hamahou » peine à avoir 100 consultations par jour, le problème de la gestion se pose encore avec beaucoup d'acuité. L’accueil et les soins de qualité des soins offrent encore du tournis aux patients. Au moment où l’état tente de lutter contre le détournement des biens publics, des dizaines de millions MRU partent chaque année dans la poche du directeur de ce centre hospitalier...

  • moukhabarat (F) 17/04/2018 15:13 X

    la plupart des médecins exerçant dans le public sont en grève non déclarée toute l’année. Ils commencent leur journée de travail entre 10 et 11 heures et débauchent entre 13 et 14 heures pour ramener les enfants de l’école...Une grève de plus nuira plus à leurs affaires car le temps très court passé à l’hôpital sert pour certains comme moyen pour rabattre des clients pour leur cabinet privé.