20-04-2018 15:30 - Mauritanie : vers un financement par l’UE de la politique sectorielle du ministère de la Justice

Mauritanie : vers un financement par l’UE de la politique sectorielle du ministère de la Justice

Apanews - Le ministre de la Justice mauritanien, Dia Moctar Malal, a affirmé que son département se penche actuellement sur l’élaboration d’une politique sectorielle en vue d’obtenir un financement de l’Union européenne.

Selon M. Dia qui s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec le porte-parole du gouvernement mauritanien, jeudi soir à Nouakchott, cette politique sectorielle traitera 5 axes fondamentaux portant sur la législation, la formation et les spécialités du fonctionnement quotidien et de l’accès à la justice.

Les deux autres axes sont les installations et infrastructures et la communication, a précisé le ministre qui commentait une communication présentée le même jour en Conseil des ministres.

M. Dia a rappelé que le département de la Justice avait connu plusieurs réformes dont la première, financée par la Banque mondiale, en 1995, la seconde en 2007 et la troisième en 2015.

Il a cependant signalé que ces réformes n’étaient pas exhaustives pour n’avoir couvert que des aspects limités du secteur, ce qui a donné lieu à des résultats très insuffisants.

MOO/cat/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1135

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)