23-04-2018 13:21 - Startup Women RIM ● Marième Ciré Sall gagne la première édition [PhotoReportage]

Startup Women RIM ● Marième Ciré Sall gagne la première édition [PhotoReportage]

Pour la finale de la première édition du concours start-up women RIM qui a eu lieu, le samedi 21 avril, à Nouakchott, six candidates avaient été sélectionnées.

La compétition, organisée par RENDO Women Entrepreneurship, s’adressait aux femmes et jeunes filles de 18 à 35 ans. Les différentes candidates étaient en lice pour décrocher la récompense de "networking, crowdfunding, coaching, émission télé, formation". Dans un premier temps, chaque candidate devait présenter son projet suivi d’une séance de questions-réponses de la part du jury qui a choisi à l’arrivée la candidate Marième Ciré Sall pour son projet de fabrication d’engrais bio à base de déchets de poisson.

"Tous les projets qui ont été présentés lors de ce concours sont d’une importance capitale. Ce n’était pas facile de départager les différentes candidates. Au final, on s’est dit : c’était quoi l’objectif de la distinction, de la récompense ? Alors, on a compris que l’objectif de la distinction était bien entendu d’aider un projet, un projet innovant qui avait besoin surtout d’appui, d’aide, d’accompagnement. Et on a pensé à Marième Ciré Sall", explique Dr Néné Kane, membre du jury.

L’autre projet qui a aussi le plus retenu l’attention du jury, c’est celui de Kadiata Niang qui a présenté des kits solaires autonomes. Un projet innovant qui a également ébloui l’assistance.

"C’est cette Mauritanie qu’on veut, c’est cette Mauritanie que Rendo veut accompagner : des jeunes filles ambitieuses. Nous espérons que vous allez continuer à vous battre, vous battre pour vos projets et que les moyens financiers ou l’environnement que ce soit juridique, administratif, politique ou financier ne doivent pas vous arrêter", a lancé Nafi Kane, initiatrice du concours de la Startup Women RIM.

Assia Oumar Ba : Agence de mannequinat, évènementiel et de communication

Ancien mannequin, Assia Oumar Ba a présenté son projet de création d'une agence de de mannequin, d'évènementiel et de communication. Le projet entend répondre notamment au déficit de services personnalisés ainsi qu'au manque d'organisation dans les évènements tels que les séminaires, meeting, mariages, dîner de gala ou baptêmes.

Aissata Thierno Kane : plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne

Aissata Thierno Kane propose, elle, un système de réservation en ligne que toute personne, préalablement inscrite, peut utiliser, afin de prendre rendez-vous chez un professionnel de la santé.

Kadio Niang : Solar Ecobat-Kits solaires autonomes

Kadiata Niang a présenté son projet qui a plusieurs avantages surtout dans un pays comme la Mauritanie où le taux d'accès à l’électricité est d'environ 40%. L'objectif des kits solaires autonomes est de réduire les factures d'électricité, améliorer le confort des populations et faciliter l'accès à l'électricité dans les villages. Elle a présenté d'ailleurs devant le jury des prototypes adaptés aux besoins des populations.

Aliya Abass : plateforme de formation au journalisme mobile et d'information

Journaliste à la TVM, Aliya Abass a fait valoir les mérites de son projet, qui met en avant la réinsertion des journalistes qui ont déjà un certain nombre de connaissances et d'expérience dans le domaine, la mise en place d'une plateforme collaborative, et la formation de journalistes citoyens sur les techniques de création de contenu de qualité.

Marième Ciré Sall : fabrication d'engrais bio à base de déchets de poisson

Marième Ciré Sall a présenté son projet de fabrication d'engrais à base de déchets de poisson, comme moyen de valorisation des déchets et de protection de l'environnement. Elle a défendu les avantages de son projet qui met en avant la restauration des terres arables, qui lutte conte la contamination des nappes phréatiques, qui réduit le chômage, qui améliore les rendements agricoles et la croissance rapide des plantes.

Houlèye Ba : création service de baby-sitting

Devant le jury, Houlèye Ba a présenté son projet de création d'un centre de baby-sitting professionnel, avec pour optique de combler le retard sur l'émancipation de la femme mauritanienne qui bute sur la difficulté de combiner vie professionnelle, estudiantine et familiale.

Par Babacar Baye NDIAYE

©CRIDEM / 23 avril 2018

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




















































































Commentaires : 1
Lus : 3496

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • stalingrad (H) 23/04/2018 14:52 X

    très belle initiative. J'aimerai bien avoir plus de détails sur le projet ayant remporté le prix, "projet de fabrication d’engrais bio à base de déchets de poisson".collecte et utilisateurs finaux