24-04-2018 11:54 - Vincent Bolloré en garde-à-vue

Vincent Bolloré en garde-à-vue

BBC Afrique - Vincent Bolloré, le milliardaire français, est placé en garde-à-vue mardi dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour "corruption d'agents publics étrangers".

Selon le journal Le Monde, cette enquête judiciaire porte sur les conditions d'obtention en 2010 de deux terminaux à conteneurs par le groupe Bolloré à Lomé (Togo) et à Conakry (Guinée).

Des affaires au Togo et en Guinée

Le journal français ajoute que les enquêteurs soupçonnent les dirigeants du groupe d'avoir "utilisé leur filiale de communication Havas pour faciliter l'arrivée au pouvoir de dirigeants africains" via des missions de conseil et de communication "sous-facturées".

En contrepartie, Bolloré aurait obtenu les concessions portuaires des terminaux à conteneurs de ces deux pays.



Plusieurs autres cadres du groupe sont eux aussi en garde à vue mardi.

Le groupe du milliardaire est présent en Afrique depuis plus de trente ans.

Bolloré Africa Logistics gère aujourd'hui seize ports maritimes et une vingtaine de ports secs.

Le groupe Bolloré "dément formellement" des irrégularités dans des activités en Afrique à la suite du placement en garde-à-vue de Vincent Bolloré.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 1
Lus : 1286

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • lass77 (H) 25/04/2018 08:15 X

    Il s'enrichit en Afrique et d'ailleurs aucun des pays Africains ne s'interesse à cet homme, cela prouve qu'on a pas de justice et les outils de lutte contre la corruption dans nos pays. En france si Mr Bolloré doit etre mis en examen , il ne risque rien à la difference des USA où il risque la détention , Mr Cheikh tidiane Gadio et beacoup d'ex ministre Africains croupissent en prison aux USA. L'Union Africaine doit se pencher sur cette de corruption sur le continent car la corruption est obstacle à la paix et au développement des pays Africains.