29-04-2018 10:54 - Vidéo: la Mauritanie à l'école marocaine de la protection de la biodiversité

Vidéo: la Mauritanie à l'école marocaine de la protection de la biodiversité

Le360 - Nouakchott a abrité les 24 et 25 avril courant le 23e Conseil d'administration de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS). A cette occasion, Abdeladim Lhafi, Haut-commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification du Maroc et président du Conseil d'admnistration de l'OSS, a parlé de l’expérience marocaine en matière de protection de la biodiversité.

Il est revenu sur «la complexité du problème de la désertification qui au-delà des effets d’ensablement», entraîne «la dégradation des sols, des problèmes de salinité, de biodiversité et d'eau».

En ce qui concerne le problème de l'eau, bien que cette ressource soit présente en grande quantité dans plusieurs pays africains, elle n’est pas toujours accessible et sa disponibilité exige la réalisation d’infrastructures.

Ce haut responsable expose ainsi la longue expérience du Maroc dans le domaine de la maîtrise des ressources en eau, expérience que le Royaume est prêt à partager avec tous les pays africains.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya








Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 1
Lus : 1391

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 29/04/2018 14:07 X

    Je regrette. La Mauritanie dispose de deux opportunités exclusives en matiére de développement qui n’existent pas au Maroc.

    Ce n’est pas avec les discours qu’on lutte contre la désertification et la déprédation scolaire de 95 % de nos enfants. Il faut aller sur le terrain comme j’ai publié aujourd’hui au Président Aziz dans ma page facebook ci-dessous : Urgent Rappel de mes 40 lettres ouvertes dans l’objectif de :sauver la Mauritanie de l’opium de la démocratie par l’Education et l’emploi intensifs!

    En Mauritanie dans l’Oasis miraculée de Maaden El Ervane existe et en exclusivité mondiale un système éducatif dit Cerveaux des Oasis qu immunise à faibles coût (50 fois moins cher/an que le coût actuel) les jeunes de l’extrémisme violent sans tirer une balle.

    Ce système éducatif Cerveaux des Oasis réduit le cursus éducatif de 50à 70% les coûts de l’Education de 80 à 90%, multiplie par 7 le nombre d’admis au Bac et ouvre accès aux doctorats scientifiques trilingues à l’âge de 18 ans pour après admission au Bac à l’âge de 1 à 12 ans .

    La drogue de la démo-cratie imposée par l’Occident divise chaque famille dans le pays (même la mienne) et l’occupe sans répit .à 100% dans son temps et son argent.

    La Mauritanie est menacée par l’envahissement expansionniste des lobbies juifs et wahabites qui corrompent platement certains des nôtres. La Mauritanie et le monde musulman en général sont menacés par les dangers de l’ignorance, le non emploi et la drogue de la démocratie.

    Aussi, je vous prie d’engager immédiatement le programme décennal éducatif et d’emplois (objet de mes 40 lettres ouvertes à votre adresse sur ma page facebook.com/cheikhany.ouldsidina) pour créer gratuitement de 30.000 docteurs/an en 10 ans au lieu de 30.000 bacheliers immunisés l’extrémisme (au lieu de 30.000 bacheliers médiocres non immunisés au coût de 50 milliards d’UM/an ) et 100.000 emplois/an de jeunes ‘’clés en mains’’ à grand revenus remboursables en 10 ans par la valorisation des nouvelles technologies de dessalement de la mer et autres pour irriguer 20.000 ha en palmeraies modernes à triple étages dans les Wilayas du Nord devenues récemment par effets du réchauffement de la terre aptes à la phoeniciculture et sous son microclimat oasien à la polyculture.

    Les nouvelles technologies d’irrigation (par le soleil gratuit)et à distance (par tele irrigations), et micro irrigations et intensives par tissue culture.( engagée à Atar du moins par le bâtiment récemment inauguré). nous ouvrent de nouveaux horizons inédits. grâce à l’énergie soleil qui a accédé l’irrigation quasi gratuite céréalière sous pivot dans le désert.

    https://www.youtube.com/watch?v=dpTAT9aFJoU et http://www.lafranceagricole.fr/tracteur-et-materiel/mon-pivot-d-irrigation-fonctionne-al-energie-solaire--1,0,23274664.html En 1994 mon Bureau d’Etudes BEERAM et la société algérienne ANABIB de Rouiba (Algérie) avons monté un projet ‘’clés en mains’’ de 1000 ha de blé et pomme de terre financé sur 20 ans par la BID ( crédit Sfalte favorable entre états islamiques) et le Fonds Kowetien ( à l’époque bloqué par l’assistance technique occidentale allergique à toute coopération bilatérale mauritano algérienne)qui peut être réactualisé.

    Je vous joins une photo prés de Ouargla avec la direction de cette Entreprise d’Etat algérien qui immortalise ma tentative de développement du blé avec des rendements de 7 tonnes ha (variété Vitron et Acsad sahariennes) pour booster le projet phoenicicole. de 20.000 ha proposé créateur d’un revenu à moyen terme supérieur la recette actuel du secteur minier et créateur de 100 le nombre d’emplois de Taziast et de la SNIM..

    Nouakchott le 29 Avril 2018

    cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr