27-04-2018 22:00 - Ould MKheitir en détention administrative

Ould MKheitir en détention administrative

Le Calame - Le Commissaire Adjoint aux Droits de l’homme, Rassoul Ould Khaal, a rejeté des allégations relatives à la disparition d’un blogueur du nom de Mohamed Ould MKheitir, vendredi au cours d’une séance de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP), dont les 62é assises se tiennent actuellement à Nouakchott.

Prenant la parole à la suite de maître Fatimata M’Baye, avocate de Mohamed Ould MKheitir, et présidente de l’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH), cet officiel a déclaré: « je tiens à démentir les allégations mensongères d’ONG soutenant ici la thèse de la disparition de Mohamed Ould MKheitir. Celui-ci a été placé en détention administrative après la réduction à 2 années, de sa peine par la cour suprême. Cette mesure est justifiée par un nouveau recours du parquet général ».

Quelques instants avant cette déclaration, Maître Fatimata M’Baye avait affirmé devant la CADHP « tout ignorer du sort de son client et ne pas connaître le lieu de détention de celui-ci».

Sarr Mamadou, président du Forum National des Organisations de Droits humains (FONADH-collectif d’une vingtaine d’ONG) a également exprimé une vive préoccupation au sujet du blogueur ould MKheitir, estimant que ses proches et avocats devraient avoir le droit de lui rendre visite.

Par ailleurs, le président du FONADH se montre réservé par rapport à la mesure de détention administrative, se demandant si elle est prévue par les dispositions du Code de Procédure Pénal (CPP). L’affaire du blogueur Mohamed Ould MKheitir tient en haleine l’opinion mauritanienne depuis décembre 2013.

Ce jeune homme a été condamné à la peine capitale pour « apostasie » par une cour criminelle en 2016. Suite à un pourvoi de ses avocats, la cour suprême a annulé la sentence initiale et ramené la peine à 2 ans de prison ferme (période purgée en détention préventive).

Mais en dépit de cette dernière décision, les avocats du blogueur affirment ne pas avoir de ses nouvelles dans un contexte où plusieurs manifestations de rue ont été organisées pour exiger son exécution.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2722

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Ksaleh (H) 30/04/2018 13:38 X

    @Autopsie, je pense de l'attitude du père, des Ouléméas des dirigeants du pays, du peuple et citoyens, cette affaire est tellement incompréhensible, qu'il vaille plus la peine de se faire de la bile ! Le jeune Ould Mekheitir, est entre les mains du Seigneur des cieux SWT, et bonne chance à lui !

  • Autopsie (H) 27/04/2018 22:52 X

    Ceux qui avaient la force de l’occupation de la rue tous les vendredis sans autorisation ont été amnistiés d’impôt et de taxe sur l’immobilier, pour acheter leur silence et ne plus parler de Mkheïttir, chose incroyable pour ceux qui défendent l’honneur du Prophète, ils ont vendu tout cela avec de l’argent, l’avocat du diable qui drainer les foules préfère garder le silence que de parler du Prophète. Cela montre une fois encore que les barbues et les fous du Prophète croient plus à l’argent que la mort de Mkheïttir, du n’importe quoi. Jusqu’à ce que le soleil se cache définitivement, aucun mauritanien et aucune prison secrète dans ce pays ne connait la présence de Mkheïttir, il n’est pas non plus en terre sainte d’Islam où en Israël, mais la concordance des infos parle de ce monsieur comme on parle de Senoussi.

  • Autopsie (H) 27/04/2018 22:51 X

    OU est Ould Mkheïttir ? Voilà la grande question que se posent les mauritaniens et le monde entier, le prix de la valise diplomatique du Vatican n’est jamais et ne sera jamais divulguer, quitte à faire revenir Mkheïttir en catimini pour le montrer au peuple mauritanien et le laisser reprendre l’avion pour le Vatican. L’autre question est le silence de son père qui ne se pose pas la question de savoir où se trouve son fils depuis le verdict et le départ de Mkheïttir de la Mauritanie, son père au Sénégal où ailleurs ne parle plus et ne demande rien. Voilà les questions que les mauritaniens demandent la réponse ?