28-04-2018 23:15 - Mauritanie: assureurs en guerre contre le dumping

Mauritanie: assureurs en guerre contre le dumping

Le360 - Avec un nombre de plus en plus important du fait de la faiblesse du capital minimum des compagnies, les acteurs du secteur de l'assurance se livrent une guerre sans merci pour la baisse des prix.

Dans un contexte de faible ancrage de la culture de l’assurance, marqué par des pratiques peu orthodoxes, une croissance exponentielle du nombre des acteurs au cours des 10 dernières années et une multiplication des contentieux faute de règlements rapides et amiables des sinistres, l’Association des Assureurs Professionnels de Mauritanie (APAM), est décidée à aller en guerre contre le dumping.

Ainsi, la tarification homologuée de l’assurance automobile sera uniformisée à partir du 01 mai 2018, selon une annonce contenue dans un communiqué de cette organisation rendue publique samedi.

Passée l’échéance indiquée par la déclaration de l’APAM « aucune réduction non conforme à la tarification homologuée par l’Etat pour la branche automobile ne sera acceptée sur tout le territoire national.

Toute société qui ne se conformerait pas à cette mesure serait considérée comme en situation irrégulière par rapport à la charte de l’association et à la réglementation en vigueur. Ce qui implique une nécessaire intervention des autorités compétentes pour prendre et appliquer les sanctions légales prévues ».


Par ailleurs, les professionnels des assurances exhortent la clientèle «à une meilleure compréhension par rapport à une mesure indispensable à l’équilibre technique et financier des compagnies d’assurances, conditions nécessaires à la garantie d’une meilleure indemnisation des sinistres».
La Mauritanie compte 16 compagnies d’assurances à capitaux privés nationaux et 3 courtiers français, pour un marché dont le chiffre d’affaires global tourne autour de 800 millions de nouvelles ouguiya (soit environ 23 millions de dollars us).

Les compagnies minières et pétrolières étrangères opérant dans le pays assurent tous leurs risques à l’étranger. Le plus important marché au niveau local est celui de la Société National Industrielle et Minière (SNIM), chasse gardée de Daman Assurances SA, entreprise créée il y a une dizaine d’années.

Au finish, les 15 compagnies nationales restantes se partage nt les miettes de la branche automobile ( 70%du marché), et qui est structurellement déficitaire comme partout ailleurs dans le monde. Résultat des courses: certaines compagnies peu regardantes usent de tous les subterfuges pour survivre dans un contexte de profonde déprime.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 1
Lus : 1353

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • synthetiseur (H) 29/04/2018 10:16 X

    Le secteur des assurances n'a pas été épargnée par la corruption, le népotisme et le système mafieux. Combien de petits assureurs issus de rien du tout sont détenteurs de licences obtenues dans des conditions fourbes et sur intervention des plus hautes autorités? Les usagers en sont en définitive les victimes. Les assurances sont devenues une taxe ou un impot supplémentaire cédé non pas à l'Etat mais à des mafieux, des bandits qui cherchent à tout prix à faire fortune et que le déluge emporte tout le pays et se habitants....