02-05-2018 10:55 - Mauritanie : Nouakchott en mauvaise posture à Genève

Mauritanie : Nouakchott en mauvaise posture à Genève

Kassataya - Suspension des travaux du comité des Nations-Unies pour l’élimination des discriminations ce début de semaine à Genève pour permettre à la délégation gouvernementale mauritanienne de répondre aux interrogations de la communauté internationale sur les graves dérives du régime de Ould Aziz en particulier sur l’esclavage, le racisme d’Etat, les nouvelles lois sur la discrimination et l’apostasie.

Les observateurs s’attendent à ce que la Mauritanie ne s’en sorte pas facilement cette fois-ci avec une défense solide des ONG nationales et internationales présentes à la réunion avec des dossiers bétons.

Jusqu’ici les autorités de Nouakchott ont toujours cherché à gagner du temps pour venir s’expliquer devant le comité des Nations-Unies pour l’élimination de toutes les discriminations. Sur les graves dérives reprochées au régime de Ould Aziz depuis 2009 et au delà tous les autres crimes contre les noirs non encore élucidés sous le régime de Ould Taya de 86 à 91.

C’est surtout le crime contre l’humanité, les discriminations contre les Hratins, le racisme d’Etat contre les noirs, les nouvelles lois contre la discrimination et l’apostasie.Autant de dossiers brûlants sur un état de droit bafoué qui ont fait l’objet de nombreux rapports des ONG nationales et internationales parmi lesquelles l’IRA, le FONADAH et Amnesty Internationale, présentes cette semaine à Genève pour apporter leur témoignage au comité Onusien.

Début de séance difficile pour la délégation gouvernementale contrainte de suspendre les travaux pour une demi-journée afin de trouver des secours à Nouakchott. Un recours qui ne servira qu’à enfoncer l’autoritarisme de Ould Aziz qui explique le raidissement actuel de la situation politique et économique. Ce serait un exploit si la délégation mauritanienne s’en sortait sans aucune sanction internationale et à défaut un sursis avant l’élection d’un nouveau président en 2019.

Bakala KANE



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2451

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • epnam2017 (H) 02/05/2018 15:34 X

    vraiment je suis tres content de trouver des personnes qui osent dire la verité en toute sincérité cette fois l'ONU ne se fait duper par des rapport bidon ramasser de nul part pour dire que la Mauritanie est un pays de droit nous les noirs nous sommes fatigués épuises trop c est trop il est temps que ca s'arret soyons unis pour arriver a un resultat

  • byebye (H) 02/05/2018 11:59 X

    Nous remercions infiniment toutes les organisations ouvrant pour les droits humains en particulier FONADAH et IRA pour leur lutte constat et demandons toutes les bonne volontés de soutenir cette lutte.