09-05-2018 17:33 - Des experts des Nations Unies demandent la libération immédiate d’un bloggeur mauritanien détenu

Des experts des Nations Unies demandent la libération immédiate d’un bloggeur mauritanien détenu

La Minute - Un groupe d’experts des Nations Unies a exprimé des préoccupations concernant le maintien en détention du bloggeur mauritanien Cheikh Ould Mohamed M’kheitir sur la base d’accusations qui portent atteinte à ses droits humains.

Bien qu’il soit admissible à la libération pour avoir purgé sa peine, M. M'kheitir est maintenu en détention dans un lieu non officiel en raison de craintes pour sa sécurité. Il y a raison de s’inquiéter que les conditions de sa détention ont eu un impact sérieux sur sa santé.

« Nous avons été en contact avec le Gouvernement de Mauritanie à maintes reprises et lui demandons de le libérer de sa détention arbitraire et de garantir sa sécurité, » ont affirmé les experts. « Il est fortement préoccupant que ce jeune homme ait été en détention pendant 4 ans. »

« Les accusations portées contre lui et la condamnation à la peine de mort pour l’exercice pacifique de son droit à la liberté de conscience et d’expression enfreignent clairement les normes du droit international des droits de l’homme et les conventions internationales ratifiées par la Mauritanie. » La criminalisation de l’apostasie est incompatible avec le droit international des droits de l’homme. En avril 2017, le Groupe de travail sur la détention arbitraire a adopté une opinion demandant la libération immédiate de M. M’kheitir et affirmant son droit à demander réparation.

M. M’kheitir a été arrêté le 2 janvier 2014 et condamné à mort pour apostasie en décembre 2014 pour avoir publié un article en ligne remettant en cause l’utilisation de justifications religieuses pour légitimer la discrimination basée sur les castes. Le 9 novembre 2017, la Cour d’appel de Nouadhibou a commué sa condamnation à mort en peine d’emprisonnement de 2 ans et à une amende pour blasphème, le rendant éligible à une libération immédiate pour avoir servi sa peine. Le jour suivant, le procureur général a fait appel à cette décision.

“Suite à l’appel du procureur général à la décision de la Cour d’appel, la question de savoir si et quand ce cas sera considéré par la Cour Suprême reste en suspens. Dans tous les cas, nous exhortons le Gouvernement mauritanien à se conformer sans délai aux conclusions du Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire,” ont ajouté les experts.

L’inquiétude des experts est exacerbée par le récent amendement à l’article 306 du code pénal qui rendrait obligatoire la peine de mort pour les musulmans reconnus coupables d’apostasie.

Les experts ont écrit au Gouvernement mauritanien concernant ce cas, ont reçu sa réponse à leur communication et attendant que le Gouvernement prenne des mesures additionnelles.

Distribué par APO Group pour Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR).



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1599

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Bertrand (H) 10/05/2018 16:20 X

    Vraiment, hypocrisie, fausseté, cynisme et lâcheté quand des gens sont habités par ces valeurs. ils meurent des milliers des gens pour délit de faciès pour opinion politique pour religions pour un oui et un non. il y a des génocides qui ont été commis et qui se commettent par votre monde pourri défenseurs des suppôts de satan : pédéraste, cannibales, femmes produit de consommation, batardie, drogue, soûlerie, vilenie, mensonge, hypocrisie. Vous avez un baobab dans l’œil et vous vous préoccupez de la petite particule supposée à tort dans l’œil de ceux qui voient clair. Vous vous préoccupez de mekhitir parce que c'est un malade qui s'en est pris au PROPHÈTE (Salla ALLAHOU aleihi we sellem) de l'humanité qui vous a mis en échec et mat. vous n'y pouvez rien vos enfants, vos femmes, les meilleur(e)s d'entre vous seront des musulmans. vous n'hésiterez pas à les tuer. C'est votre vocation et votre destin.