09-05-2018 21:00 - Droits de l’Homme : la CADHP magnifie les progrès de la Mauritanie

Droits de l’Homme : la CADHP magnifie les progrès de la Mauritanie

Apanews - La présidente de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP), Soyata Maïga, a affirmé mercredi à Nouakchott, que la Mauritanie a franchi des « étapes concrètes » dans le domaine des droits de l’Homme au cours de la dernière décennie.

« Nous avons pris connaissance » de ces progrès et des « efforts déployés pour renforcer les acquis réalisés en matière de programme de solidarité », a-t-elle dit, à l’issue d’une entrevue avec le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Mme Maïga a expliqué avoir saisi l’occasion de sa rencontre avec le chef de l’Etat mauritanien pour lui présenter un aperçu sur le communiqué final (à rendre public prochainement) des travaux de la 62e session de la CADHP qui ont eu lieu à Nouakchott du 25 avril au 9 mai 2018.

« Nous quittons » le pays « satisfaits de ce qu’il a réalisé, et nous poursuivrons notre appui et notre accompagnement de ses efforts pour faire face aux défis énormes, y compris l’extrémisme sous toutes ses formes, le terrorisme et ses causes », a promis La présidente de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP), Soyata Maïga.

MOO/te/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 1
Lus : 1221

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • hamadel (H) 10/05/2018 07:45 X

    cette MAiga ;cette fille de borom tangana a ete soûlé de l'argent du contribuable Mauritanien sinon le racisme en Mauritanie est ambiant 'l'exclusion de noirs est flagrant vivement 2019