18-05-2018 16:45 - Une activiste politique poursuvie en justice pour incitation contre l’armée

Une activiste politique poursuvie en justice pour incitation contre l’armée

Adrar-Info - La police mauritanienne a déféré au parquet la militante du mouvement IRA, Mariem Mint Cheikh accusée d’incitation contre l’armée, de ternissement de l’image du pays et de ciblage des institutions de la République, à travers la publication de propagande tendancieuse.

Des sources proches de l’enquête ont déclaré au site « Zahraa.mr », que l’activiste du mouvement d’IRA, Mariem Mint Cheikh a diffusé une interview télévisée dans laquelle, elle accuse l’armée mauritanienne d’abriter les terroristes, de les entraîner dans ses camps à Néma et Aioun et de leur fournir des munitions et des armes, tout en leur permettant de se déplacer aisément à l’intérieur des frontières du pays.

La militante de l’IRA a indiqué : « C’est une grande stratégie basée sur l’idée d’établir un état regroupant les maures Bidhane de Mauritanie, du Mali et du Niger ».

L’indifférence de l’Occident face à la réalité à l’intérieur du pays, soulève beaucoup de doutes quant à sa lutte contre le terrorisme.

Mint Cheikh a demandé à la France et aux pays occidentaux d’intervenir pour faire face à la réalité amère en Mauritanie et d’arrêter les efforts visant à consolider et embrasser le terrorisme.

Source : http://zahraa.mr/node/16662

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 2870

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • epnam2017 (H) 19/05/2018 12:28 X

    vraiment la Mauritanie nawely si ce Kangourou a dit est vrai que cette video date depuis 2015 est qu elle est mise en garde a vue surment il attendais une occasion en or pour pour la neutraliser on a un etat dictature ou on doit controler nos propos

  • doudou19 (H) 19/05/2018 10:34 X

    Je respecte cette dame et la lutte qu'elle mène contre l'inégalité sociale. Par contre, je la condamne, comme tout autre, qui tienne des propos diffamatoires, tendancieux, haineux et racistes visent à ternir ou nuire à l'image de marque de nos forces armées et de sécurité ou à notre pays surtout lorsqu'elles sont sans fondement.

  • doudou19 (H) 19/05/2018 10:26 X

    yawonni (H) Merci infiniment et je vous souhaite un excellent mois de RAMADAN. S'agissant de mon bout de nez, je m'en réjouie et il n'égalera jamais votre nez épaté haineux et racial.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 18/05/2018 18:24 X

    Il faut mettre en garde les fauteurs de troubles en Mauritanie qui cherchent à déstabiliser le pays pour des intérêts personnels. Nous n’accepterons plus de pagaille pour personne. Quiconque fera la pagaille, répondra devant la loi. La liberté d’expression ne veut pas dire diffamer, inciter à la haine. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • yawonni (H) 18/05/2018 17:29 X

    Mr.Doudou ! on voit bien que votre culture ne dépasse pas le bout de votre nez en disant que la libre d'expression a des limites. Certainement vous avez fait l'école de Jean Michel Kankan. Dans ce cas je vous presente mes exuses !

  • kangourou (H) 18/05/2018 17:24 X

    Quelle manipulation !... cette vidéo existe depuis 2015, et c'est maintenant que les services de renseignement mauritaniens la sorte, c'est donc peut-être le moment pour Aziz et ses compères pour se débarrasser de Biram ainsi tous les militants des droits de l'homme en Mauritanie.

  • doudou19 (H) 18/05/2018 17:12 X

    La liberté d'expression a des limites. Tous ceux qui transgressent ces limites doivent être écroués et sans merci. Tout acte diffamatoire, récit ou propagande visant à ternir l'image de marque de notre pays doivent être sévèrement réprimés.