31-05-2018 09:54 - Le FMI annonce un décaissement de 23,5 de dollars au profit de la Mauritanie

Le FMI annonce un décaissement de 23,5 de dollars au profit de la Mauritanie

Rimeco - Le Conseil d’administration (CA) du FMI, qui s’est réuni à Washington à la suite de la première revue du programme de Facilité élargie de crédit (FEC) conclu avec la Mauritanie vient d’accorder à notre pays un décaissement de 23,5 millions de dollars.

D’après son évaluation, le gendarme des finances mondiales semble satisfait des résultats enregistrés par la Mauritanie à la suite de la première revue concernant ses engagements dans le cadre de la FEC. Un satisfecit qui lui vaut de mériter le décaissement de cette tranche de 23.5 millions de dollars.

Mauritanie , un bon élève ?

La Mauritanie a réussi jusqu’à présent à mettre en œuvre de manière satisfaisante son programme économique tel qu’énoncé dans la lettre d’intention du gouvernement signée début mai courant. Aussi, tous les critères quantitatifs et tous les objectifs indicatifs ont été atteints et les repères structurels progressent. Les résultats budgétaires ont été globalement conformes aux prévisions à l’issue de la première revue, selon le FMI.

Depuis l’approbation le 6 décembre 2017 par le Conseil d’administration du FMI de l’accord triennal au titre de la Facilité élargie de crédit d’un montant de 163,9 millions de dollars américains en faveur de la Mauritanie, plus de 47 millions de dollars ont été décaissés pour appuyer le programme de réformes économiques et financières du pays. Le montant restant sera échelonné sur la durée du programme, sous réserve de revues semestrielles.

Dans le cadre de ce programme, le gouvernement s’attèlera au rééquilibrage des finances publiques afin de rétablir la viabilité de la dette tout en dégageant de l’espace budgétaire pour financer les dépenses sociales et d’infrastructure grâce à la mobilisation des recettes, à la hiérarchisation des dépenses et aux réformes de la gestion des investissements publics.

Les autorités poursuivront également la mise en œuvre des réformes projetées de la politique et de l’administration fiscales et maîtriseront les dépenses courantes.

Compte tenu du ratio élevé d’endettement public, elles limiteront les emprunts non concessionnels et renforceront la gestion de la dette de manière à mettre le ratio dette/PIB sur une trajectoire clairement descendante.

Dans le cadre du programme, le cadre de la politique monétaire sera modernisé et l’autonomie opérationnelle de la banque centrale renforcée. Un marché des changes compétitif sera mis en place pour assurer un accès régulier aux devises, accroître la flexibilité du taux de change et soutenir la croissance.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 923

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • hamadel (H) 31/05/2018 14:14 X

    cette somme comme les pecedentes ira aux iles canaris pour construire des appartements pour des familles arabo-berberes(cette ile compte 3000 familles MAUritaniennes)

  • cccom (H) 31/05/2018 12:13 X

    Je gage que si ce montant n’est pas orienté sans condition dans le programme exclusif de réforme de l’Education intensive et gratuit communautaire Cerveaux des Oasi et projet décennal de Création de 100.000 emplois de jeunes clés en main des Wilayas du Nord objet de es 40 LETTRES OUVERTES ?, notre pays engagera un nouveau cycle de surendettement de pauvreté. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr