12-06-2018 01:00 - Jalousie: Une dame arrose de l'eau chaude son homme

Jalousie: Une dame arrose de l'eau chaude son homme

Tawary - Après avoir nourri des doutes sur le comportement de son mari, la deuxième épouse d’un polygame aurait décidé d’exprimer sa jalousie à sa façon : elle lui verse de l’eau bouillante sur différentes parties de son corps.

Les faits se sont déroulés au courant de la semaine passée, à Couffa, un quartier populaire de Sebkha (Nouakchott-Ouest), a appris notre reporter d’une bonne source.

Les charges ont été accentuées par chaude dispute entre l’homme et la dame en question. Alors, vexée par les paroles blessantes semblent-il, A...S... décide de passer à la vitesse supérieure, rapporte notre source.

Elle choisit le moment de repos de son homme, pour faire bouillir de l’eau qu’elle aurait subséquemment déversée sur des parties de son corps. Surpris dans son profond sommeil, tient-on.

A en croire, cette attitude de jalousie aurait occasionné plusieurs brûlures et cloques sur le visage, l’une des jambes et l’un des bras de son époux. Aux regards de la gravité des blessures, la victime a été évacuée sur un centre hospitalier pour des soins intensifs, explique-t-on.

Pour ce qui concerne l’auteur du crime, A.S, elle été appréhendée et mise à la disposition du commissariat de Sebkha 2, où elle serait placée en grade-à-vue avant que le dossier ne soit transféré au tribunal de Nouakchott-Ouest, apprend-on.

Selon une source de presse, l’homme et ses deux femmes sont de nationalité sénégalaise.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2572

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)