16-07-2018 12:00 - Mauritanie : le délai de validité des anciennes pièces prorogé de 5 mois

Mauritanie  : le délai de validité des anciennes pièces prorogé de 5 mois

La Tribune Afrique - En Mauritanie, les anciennes pièces de monnaies peuvent encore servir pour les opérations financières jusqu'au 30 novembre 2018. L'annonce a été faite par la Banque centrale qui a prorogé ainsi l'ancien délai déjà échu le 30 juin 2018, de 5 mois.

Le pays avait lancé dès le début de l'année une réforme monétaire qui vise à moderniser les moyens de payement. La Banque centrale de Mauritanie (BCM) a décidé de proroger de 5 mois le délai de validité des anciennes pièces de monnaie en circulation.

Dans un communiqué transmis samedi 14 juillet à la presse, l'institution a annoncé que ces pièces pouvaient encore circuler jusqu'au 30 novembre 2018 contrairement au 30 juin 2018, déjà passé, initialement fixé.

«Toutes les transactions commerciales peuvent être dénouées avec les anciennes pièces parallèlement à la nouvelle gamme jusqu'à la date susmentionnée», a affirmé la Banque qui s'est justifiée par «la tendance observée qui se caractérise par une faible récupération des bases de dénominations de l'ancienne gamme, notamment les pièces de monnaie de 10, 20 et 50 Ouguiya».

D'après la BCM, les anciennes pièces concernées, sont majoritairement détenues par les populations à faible revenu. Ainsi, a-t-elle relevé, l'arrêt de leur circulation affecterait ces segments vulnérables de la population et conduirait à terme à un relèvement injustifié du taux d'inflation.

Réforme monétaire

Revenant sur le contexte de l'opération, la BCM a mis en avant une réforme monétaire introduite le 1er janvier dernier et dont le but était de moderniser les moyens de paiement et d'améliorer la gestion fiduciaire. Concrètement, rappelle le communiqué, il s'agit de la généralisation du polymère sur l'ensemble des billets de banque et le changement de base de la monnaie nationale, l'Ouguiya, de 10 à 1.

Cette dernière manœuvre devrait permettre de donner plus de valeur aux pièces de monnaie en leur rendant leur utilité monétaire et en leur permettant de contribuer plus efficacement à la lutte contre l'inflation déguisée, ajoute la BCM.

La Banque centrale qui a fait une évaluation à mi-parcours de sa mise en œuvre, a salué des résultats très encourageants, soulignant au passage la récupération de plus de 96% de la masse en circulation de l'ancienne gamme, une augmentation considérable des dépôts des banques et l'ouverture de plus de 15.000 nouveaux comptes bancaires dans le pays.

Par Emmanuel Atcha





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 854

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • sambath (H) 16/07/2018 15:24 X

    par rapport à l'ancienne monnaie, je vous signale qu'il existe une confusion au niveau des marchés entre commerçants et acheteurs. pour une marchandise qui a par exemple la valeur de 5 MRU si un acheteur vient avec l'ancienne monnaie le commerçant l'exige à doubler le montant c'est à dire de payer 100 MRO au lieu de 50 MRO. S'il vous plait la BCM ou bien les autorités compétentes n'ont qu'à faire une petite enquête auprès des populations consommatrices pour vérifier. Je profite de l'occasion pour demander à la BCM de faire créer et mettre à la disposition du marché la pièce de 2 MRU afin de remplacer la pièce de 20 MRO, car le problème de monnaie pour les transactions est là posé au niveau de l'ensemble du territoire national.