27-07-2018 20:30 - Les dockers mécontents paralysent Nouakchott : Vendredi noir

Les dockers mécontents paralysent Nouakchott : Vendredi noir

L'Authentique - Il a fait chaud à Nouakchott vendredi matin avec la grève déclenchée par les dockers du Port Autonome. Comme convenu entre eux la veille, les manifestants ont matinalement investi les grands centres commerciaux de la capitale (les alentours du Carrefour Madrid, ceux des quincailleries de l’avenue Kennedy sise à la Polyclinique et la Médina III, le marché marocain et celui de la capitale).

Ils étaient ainsi plusieurs dizaines de grévistes qui ont très vite pris possession des rues cibles avant de se diriger vers le centre-ville de la capitale. Sur leur passage, une fumée noire envahissait les rues.

Tous les commerces furent fermés de crainte de vandalisme alors que les propriétaires d’étals affolés, déguerpirent craignant sans doute d’être emportés dans la tourmente. Pendant près de trente minutes, les dockers étaient maitres des lieux, criant leur mécontentement devant l’opinion.

L’alerte avait été donnée sans nul doute, puisque comme un éclair, les forces de police combinées à celles de la garde nationale s’invitèrent sur la scène avec près d’une vingtaine de Pick-up, stoppant net l’avancée des manifestants par le jet de grenades lacrymogènes. En face, ces derniers réagissaient par des lancers de pierres.

Les échanges furent rudes entre les deux parties plongées dans une fumée noire. Plusieurs arrestations furent opérées notamment auprès de badauds qui ont voulu profiter de la situation pour saccager des commerces.

Vers le milieu de la journée, la grève avait maîtrisée et les forces de l’ordre étaient maitres des lieux. Malgré tout, les grands commerces n’avaient toujours pas rouvert.

Faut-il rappeler que les dockers avaient lancé en début de semaine, un préavis de grève pour protester contre leurs difficiles conditions de travail et pour exiger l’augmentation de leurs indemnités.

MOM



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1948

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)