11-09-2018 13:18 - Pression et intimidation à Barkéol

Pression et intimidation à Barkéol

Le Calame - Selon les résultats provisoires annoncés par la Commission Electorale Indépendante Nationale, le candidat à la députation de l’Alliance Nationale Démocratique, Mohamed Yahya Ould Nouh va recroiser le fer au deuxième tour avec une liste de l’Union Pour la République le 15 septembre prochain.

Beaucoup d’autres partis, notamment ceux de l’opposition qui ont participé au premier tour, ont exprimé leur volonté de voter au second pour le jeune candidat de l’AND. Sentant le danger d’une cinglante et probable défaite, l’UPR et ses thuriféraires locaux usent et abusent de tous les moyens, y compris de l’Etat, pour intimider les populations autochtones et faire pression sur elles à travers des hautes personnalités civiles et parfois militaires afin qu’elles votent en faveur de l’UPR aux abois.

Le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, ressortissant de la zone, a ordonné à ses services de procéder à des forages au profit de villages qui soutiennent le parti au pouvoir et menace publiquement et clairement de priver de l’eau tous ceux qui ne voteraient pas en faveur des candidats de son parti.

Or, en Aftout la question de l’eau est déterminante dans la vie de populations agropastorales qui ne vivent que de l’élevage et d’agriculture. Cette denrée constitue à ce titre un véritable moyen de pression pour orienter les votes de milliers de personnes et détourner leurs consciences.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1282

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • synthetiseur (H) 11/09/2018 17:44 X

    De toute façon l'UPR et l'AND sont du meme bord; ils peuvent s'entendre non! Ces fausses confrontations m'exaspèrent.

  • pyranha (H) 11/09/2018 13:33 X

    Pauvres africains !!! A quoi bon donc passer par les urnes ? Mais bon Dieu imposez donc ce guignol de l'UPR et foutez nous la paix ! et tout ceci se passe devant l'opinion internationale prete à nous débiter son sempiternel charabia " les quelques imperfections ne sont pas de nature à entacher la régularité des votes " l'Union Africaine toujours à la traîne et corrompue à mort.Ce pays maudit par le bon Dieu ne réussira jamais ,il aura toujours des dirigeants qui l'enfoncent dans la vase ,ignorants ,dictateurs et criminels.