21-02-2019 14:51 - Changements substantiels au bataillon "BASEP" qui change de nom et désignation de ses nouveaux officiers (Noms)

Changements substantiels au bataillon

Adrar Info - Le ministère mauritanien de la Défense a décidé de restructurer le bataillon de la garde présidentielle mauritanienne (BASEP) et de changer son nom en «groupement de sécurité présidentiel», avec la nomination de ses nouveaux officiers et le redéploiement des bataillons et des brigades au sein de cette principale force militaire, autour de la capitale Nouakchott.

Dans le cadre des nouveaux changements, le colonel Mahfoudh Ould El Haj est désigné pour diriger le groupement. Il est considéré l’un des meilleurs officiers de l’institution et l’un des dirigeants les plus en vue, proche du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le colonel Cheikhna Ould El Qotob a été nommé commandant adjoint du regroupement de sécurité présidentiel.

Le commandant Aliy Ould Alouatt devient chef de la cellule de sécurité rapprochée du président Ould Abdel Aziz, cumulativement avec son poste actuel de garde de corps personnel du président, qu’il a occupé après le départ du colonel Mohamed Ould Guelaye en formation au Soudan, ancien titulaire du poste.

Le commandant Denebja Ould Brahim devient Commandant des éléments de commandement

Le commandant Debellahi Ould El khalil commandant du 1er bataillon

Le commandant Mohamed Ould Mohamed Lemine Commandant du 2e Bataillon

Le commandant Yassine Ould Abdel-Ghahar chef de la cellule des services et formation

Le commandant Mohamed Ould Mohamed El Hassan chef de la cellule de logistiques

Le capitaine Mohamed El Kowry Ould Mohamed chef de la cellule informatique

Le capitaine Ely Chilh Ould Chewaf chef de la première compagnie du 2e bataillon

Le capitaine Mohamed Ould Abdel Fattah chef de compagnie du commandement

Capitaine Mohammed Salem Ould Mohamed Yahya chef de la deuxième compagnie du 1er Bataillon

Le capitaine Moulaye Ahmed Ould El Dhehbi chef de la cellule de la chancellerie

Le lieutenant Mohammed Abdoullah Ould Ahmed Ould Abdel Aziz chef de la deuxième compagnie du 2eme bataillon

Le lieutenant Memine Mamadou Ba, chef de la deuxième compagnie

Source : http://meyadin.net/node/14125

Traduit par adrar.info





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 4569

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cardrichelieu (F) 21/02/2019 15:13 X

    Verrouillage à l’extrême?