21-04-2019 00:00 - Déclaration de l'AJD/MR

Déclaration de l'AJD/MR

AJD/MR -  Fidèle à son engagement de ne ménager aucun effort en vue de la refondation de la Mauritanie sur des bases justes et égalitaires,

- Convaincue que cet objectif passe par l’unité de toutes les forces vives porteuses de cet idéal,

- Déterminée à consentir tous les sacrifices nécessaires pour la réalisation de nos aspirations légitimes :

- Officialisation et enseignement des langues nationales,

- Egalité de traitement des citoyens par l’éradication totale de l’esclavage, du système des castes et de toute discrimination raciale,

- Partage du Pouvoir et juste répartition des richesses nationales,

- Gestion concertée et consensuelle du patrimoine foncier et domanial,

L’AJD/MR s’est résolument investie dans la recherche de l’unité pour bâtir la coalition « Vivre Ensemble » regroupant les Partis et les Mouvements dont la préoccupation première est la résolution de la QUESTION NATIONALE.

Même si l’AJD/MR a de sérieuses réserves sur le PROCESSUS de désignation, notre Parti, qui a consenti à ne pas se présenter - notre candidat s’étant désisté au profit des autres - remplira totalement sa mission de principale force politique de cette Coalition.

Le Bureau Politique de l’AJD/MR, après analyse des tenants et aboutissants de la situation, exhorte toutes ses militantes et militants à s’investir sans réserve aux côtés du candidat de la Coalition « Vivre Ensemble » pour la réalisation de nos nobles objectifs, à savoir l’édification d’un État de droit au service de l’ensembles des mauritaniens sans exclusive et dans leur diversité, dans une Afrique unie et forte.

Fait à Nouakchott le 09 Avril 2019

Le Bureau Politique





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : AJD-MR
Commentaires : 3
Lus : 1986

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mine-you (H) 21/04/2019 20:01 X

    L’AJD/MR, avec cet accord semble signer son acte de mort. Comment est-il possible qu'un candidat dit de l'opposition soit désigné par les partisans du pouvoir ( Ba yahya Bas, Anne Amadou Babali,...) ces mrs non jamais déclaré qu'ils ont rompu avec Ould Adel Aziz.

  • lass77 (H) 21/04/2019 15:43 X

    Je suis d'accord avec une telle déclaration qui resume les vrais maux de la Mauritanie meme si le probleme des langues reste un probleme sécondaire. Ce qu'il faut maintenant ce que les partis doivent cesser de paraitre comme des partis communautaires ou éthniques. On constate que ce dans ce parti, il n'ya pas de Beydan , ni de maure noir , ni de soninké , ni de wolof etc... ça fait mal au coeur d'où la méfiance entre les mauritaniens. On ne peut obliger les gens à adhérer dans un parti mais à l'avenir l’État doit l'imposer. Que la direction de chaque parti politique doit avoir les composants ethniques du pays, cela doit être un critère pour tous les partis. il est certain qu'un Beydan du Tagant ou de l'Adrar partage les principes de l'AJ/MR comme il certain qu'un peul ou un soninké partage les principes de l'UPR etc...

  • LEUUKLE (H) 21/04/2019 10:43 X

    C’est par effraction que Kane Hamidou Baba est candidat de Vivre Ensemble. Sa désignation est anti démocratique. Ce disfonctionnement profitera à Birame Inchallah et tant mieux. Kane et Ballas-qui étaient invités hier à la chaine 2 STV- sont les compagnons de première heure du système Azizien et ils ne peuvent en aucun cas représenter les aspirations profondes des noirs de façon générale en Mauritanie . A mon avis c’est Samba Thiam qui devrait être candidat mais malheureusement il a été victime d’un coup bas. Il n’est jamais trop tard de repartir d’un bon pied sinon c’est la catastrophe avec ce looser de Kane.