20-04-2019 11:54 - Mauritanie/Sénégal : rencontre annuelle entres les forces de défense et de sécurité

Mauritanie/Sénégal : rencontre annuelle entres les forces de défense et de sécurité

Dakar Actu - Pendant 72 heures, les forces de défense et de sécurité de la 6ème et 7ème région de la République Islamique de la Mauritanie et celles du Sénégal se sont retrouvées à Saint-Louis pour peaufiner des stratégies pour mieux garantir la sécurité des personnes et de leurs biens au niveau de la frontière, mais aussi de passer en revue tous les défis que ces deux pays ont en commun sur le plan militaire.

Cette rencontre conjointe, dirigée par le colonel Mbaye Cissé, commandant de la zone militaire nord du Sénégal et les commandants des régions du Golgol et du Trarza, a permis aux responsables des gendarmes, policiers, douaniers, agents des eaux et forêts et militaires des deux pays, de renforcer leur coopération.

À en croire le colonel Cissé, le Sénégal et la Mauritanie partagent une frontière poreuse et vu le contexte sécuritaire actuel, il est normal de temps en temps, que les autorités militaires se mettent ensemble pour harmoniser leurs positions sur les questions de sécurité qui les interpellent.

Selon le commandant de la zone nord, des patrouilles militaires conjointes seront organisées de façon permanente au niveau de la frontière pour une meilleure supervision de la zone.

Il faut toutefois rappeler qu’en marge des dispositions prises par les militaires de la Mauritanie et du Sénégal dans le cadre d’un accord annuel, de bonnes plateformes d’échanges entre les forces de douanes et de police des deux pays ont été aussi établies avec un calendrier d’activités qui sera mené sur le terrain, et tout cela pour accroitre le niveau de sécurité, mais surtout raffermir les relations d’échanges et de coopération entre les forces de défense et de sécurité installées au niveau des deux rives.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1565

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • medabdul (H) 20/04/2019 18:22 X

    SINCÈREMENT DU N'IMPORTE QUOI.mais il faut jouer le jeu des deux cotes.

  • lass77 (H) 20/04/2019 17:08 X

    Je ne comprends pas l'utilité d'une rencontre qui semble absurde dans la mesure où c'est le contraire qui se constate.

  • moukhabarat (F) 20/04/2019 15:55 X

    Sans oublier le racket systématique des citoyens par les autorités frontalières des deux pays.

  • pyranha (H) 20/04/2019 13:20 X

    Des chefs d’état trop hypocrites .Comment vivre ces sempiternels emmerdement des citoyens sénégalais en RIM que tous connaissent et que vous n'arrivez jamais à régler ? Vos rencontres periodiques bidons qui ne règlent rien du tout sont assez ridicules .