20-04-2019 15:51 - Gourmo Abdoul Lo : Comment assumer et assurer la diversité sans jamais compromettre la règle de la majorité?

Gourmo Abdoul Lo : Comment assumer et assurer la diversité sans jamais compromettre la règle de la majorité?

Adrar Info - La "question nationale" est clairement redevenue centrale en cette période de grand choix de notre avenir: ainsi en a voulu ce régime qui vit son dernier quart d’heure et tente néanmoins d’ échapper à son destin en crispant le débat national autour de ce seul thème clivant des rapports entre nos différentes communautés.

Pour faire face à la manœuvre, les forces démocratiques doivent y répondre par des préconisations et des propositions précises de solution qui répondent aux attentes de tous.

Les pires solutions seront celles qui fuiront la question par des généralités. Notre peuple attend des réponses pragmatiques à des questions pratiques : quels sont les droits inclus dans la coexistence entre communautés distinctes mais unies à jamais?

Quelle gouvernance pourrait resserrer et non affaiblir les liens entre citoyens appartenant à des communautés différentes unies par une commune destinée? Quelles règles et quels mécanismes rendront effectifs les principes fondamentaux d’unité et d’ égalité?

Comment assumer et assurer la diversité sans jamais compromettre la règle de la majorité? Quelle est l’identité de notre nation, par delà les identités particulières dans lesquelles chacun se reconnaît?

Ces questions et bien d’autres, devraient faire l’objet de notre attention, en dehors des choix particuliers de candidature qui peuvent momentanément nous séparer.

Gourmo Abdoul Lo



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1634

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Farica (H) 20/04/2019 23:18 X

    Vous avez tout dit chers amis commentateurs... Ce Mr. Lo doit arreter sa comédie et dire les choses telles qu'elles sont ou se taire. De quelle majorité parle t-il? Quelle séparation de communautés distinctes prone t-il? Nous sommes un seul peuple en Mauritanie et l'état a la responsabilité de faire appliquer toute la rigueur de la loi contre le racisme et la segregation a tous et nous vivrons enfin heureux ensemble comme dans un pays normal.

  • Ben Aouf (H) 20/04/2019 19:36 X

    Lo gourmo tu mélanges les pédales , En Mauritanie c'est la culture de la minorité qui domine. Les noirs ( haratins poular bambara saracoulé ) représente 87% de la population. Les 13% maures berbère domine sur tous les plans. Tu ferais mieux d'aller revoir tes fiches sur la Mauritanie.

  • medabdul (H) 20/04/2019 17:43 X

    lo gourmel cesse de botter en touche ou de faire la langue de bois;forces democratiques ce terme creux vide et imbecile c'est quoi? les communautes surtout alpulaars doivent d'abord a vivre ensemble sans tabou;chez les maures et harratins c'est l’harmonie;chez les pulaars c'est le racisme social interne;la jalousie et l'hypocrisie .toi tu le sais va chercher a marier une torodo tu te feras renvoyé.

  • lass77 (H) 20/04/2019 17:07 X

    Pour la premiere, je suis d'accord avec @moukhabarat (F) mais il faut noter que cela revient à l'Etat à faire applqiuer les lois en conformité de la constitution Mauritanienne et non aux communautés de regler des faits absurdes autrement, ça sera de la jungle. Je n'ai pas compris ce que veut dire le Pr Lo Gourmo mais en mauritanie on vit de la tyrannie de la minorité et c'est trés different si c’était le contraire.

  • moukhabarat (F) 20/04/2019 16:01 X

    Les différentes communautés doivent d'abord établir la justice en leur sein. Les bidhanes ont commencé en reconnaissant un statut politique représentatif aux hartanis. Un mouvement similaire est en difficile gestation chez les soninkés. Chez les haalpulars c'est la chape de plomb et on cherche le bouc émissaire chez le voisin maure.