Cridem

Lancer l'impression
23-04-2013

10:12

Saidou Nourou Gaye : six ans de musique déjà, les fans n’ont pas été déçus [Vidéo & PhotoReportage]

Agréable mise en bouche de Saidou Nourou Gaye lors de son sixième anniversaire qui s’est déroulé ce vendredi 19 avril à la Case de Nouakchott. Pendant plus de deux heures de spectacle chaleureux et inédit, avec une sonorisation haut perchée, le jeune artiste a empilé sur sa planète ses fans et ses nombreux convives.

Cette soirée, parrainée par Ahmed Ould Hamza, président de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), avait rassemblé des artistes comme Ousmane Gangué, Abou Diouba Deh, Penda Wouri Diallo, Seydou Thiam, Marième Dièry Diop, Seydou Nourou Guisset.

Même si les choses ne bougent pas côté album, Saidou Nourou Gaye impose aujourd’hui un certain dynamisme et suscite un engouement sur la scène musicale mauritanienne. "Nous avons le potentiel. Il suffit d’y croire", s’exclame-t-il à la fin d’un morceau.

Ce soir-là, le jeune trentenaire a réussi à faire le plein, a embarqué ses nombreux fans composés majoritairement de jeunes filles, de belles dames. Lors de cette soirée, Saidou Nourou Gaye a déroulé ses chansons les plus connues telles que "Nana", "Ba Poulo", "Seydi Sarr" ou encore "Roumbay" qui ont déchaîné les esprits, proposé également de nouvelles chansons à l’image de "Wonna yidé tann", "Leylam Lekiya" ou "Dianfa". Une fusion qui lui a si bien réussi.

Fort du succès de sa soirée qui a ébloui plus d’un, Saidou Nourou Gaye aborde le prochain virage de sa carrière musicale avec beaucoup de lucidité. A l’horizon, se dessine la sortie d’un album que l’on attend avec beaucoup d’impatience pour le jauger davantage. "Je suis prêt", assure-t-il avec force-conviction, avant d’ajouter :"Il me manque l’argent, le nerf de la guerre, pour me lancer dans la production de mon premier disque".

Espérons que ce cri parviendra jusque dans l’oreille d’un producteur ou d’une bonne volonté afin de soutenir ce jeune artiste dont beaucoup de personnes se reconnaissent aujourd’hui en sa musique très entraînante.

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...















































 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org