Cridem

Lancer l'impression
03-06-2016

00:00

Melaïnine Néma Chérif expose à Paris

Le Calame - Les artistes mauritaniens ont du mal à représenter dignement le pays à l’étranger, faute de soutien matériel des départements en charge de la culture. Ils éprouvent les pires difficultés à se faire connaître et vendre la destination Mauritanie.

Pourtant, ils œuvrent bien plus efficacement, en termes de diplomatie parallèle, que nos officines officielles. Mais, en dépit du travail abattu, ils ne reçoivent aucune assistance officielle. Résident en France, l’artiste Melaïnine Ould Néma Chérif n’échappe pas à cette « galère ».

Il lui a fallu bénéficier d’un appui personnel de l’ambassadeur de Mauritanie à l’UNESCO, Ahmed Ould Bah, pour représenter le pays, lors d’une exposition en la prestigieuse institution onusienne, dans le cadre de la Semaine Africa qui s’est déroulée du 23 au 27 Mai dernier, à Paris.

Melaïnine y a pu faire découvrir et son talent et l'art contemporain mauritanien, à son altesse royale la princesse Lalla Hasnaa du Maroc et à beaucoup d'autres hautes personnalités présentes à l’événement. « C'est la première fois qu'un artiste représente la Mauritanie sur la scène internationale sans l'aval du « décideur » de Nouakchott ... », a-t-il sobrement commenté.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org