Cridem

Lancer l'impression
07-12-2016

19:30

Mémoire Noire et L'exil forcé projetés au Festival du film documentaire de Saint-Louis

Nouakchott Info - Deux documentaires mauritaniens seront projetés ce vendredi 9 Décéembre dans le cadre du Festival du film documentaire de Saint-Louis. Il s’agit de La mémoire noire d’Ousmane Diagana et de L’exil forcé d’Abdul Dia.

La Mémoire Noire d’Ousmane Diagana évoque la vie d’un rescapé du régime de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, à travers un récit sur les lieux de son emprisonnement, de Jreida, à Inal en passant par La Guerra. Le film L’exil forcé d’Abdoul Dia, évoque, lui, les milliers de déplacements de mauritaniens Noirs nés dans le sillage des évènements 89 entre le Sénégal et la Mauritanie.

Le festival du film documentaire de Saint-Louis est un événement annuel qui réunit près d'une centaine de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel africains et européens autour de rencontres de coproduction, d'ateliers, de conférences et de formations.

C'est aussi la présentation publique et gratuite d’une sélection de plus de 50 films documentaires d’hier et d’aujourd’hui, tournés en Afrique. Cet événement d’envergure internationale a pour ambition de faire de Saint-Louis le point de convergence des professionnels du film documentaire africain et des cinéastes en provenance du monde entier ayant tourné sur le continent.

Une centaine de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel invités en 2016 (auteurs, cinéastes, producteurs, diffuseurs, institutions) venus de 24 pays : Algérie, Belgique, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Cap, Côte d'Ivoire, Congo, Egypte, France Guinée, Italie, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, RDC, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie, Trinidad & Tobago.

Des échanges et des séances de travail de groupe permettent de réunir de nombreux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel (producteurs, diffuseurs, auteurs) et des institutionnels autour de diverses problématiques liées à la diffusion (tv et hors tv) et à la coproduction internationale.

Mammoudou Baïdy Gaye
Depuis Saint-Louis (Sénégal)











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org