Cridem

Lancer l'impression
24-04-2017

22:33

Mauritanie : Le film "La Pirogue" de Moussa Touré clôture les Cinémas des frontières # 4 [PhotoReportage]

Cridem Culture - Les rideaux sont tombés vendredi 21 avril sur la quatrième édition des Cinémas des frontières, avec la projection du film "La pirogue" du réalisateur sénégalais, Moussa Touré, qui évoque l’immigration clandestine.

Un film également à charge contre les impopulaires politiques économiques et sociales des pays africains, et qui lève le coin du voile sur les motivations des jeunes immigrés, face à la précarité, à la pauvreté et à l’absence d’emploi. Le film sorti en 2012 est toujours d’actualité.

"Quand on est jeune, la chose la plus importante, c’est devenir, être quelqu’un. C’est quoi devenir quelqu’un pour un jeune : c’est finir les études, de pouvoir être fonctionnaire, avoir une maison et pouvoir nourrir une famille, des choses simples de la vie, les plus élémentaires. On n’a pas besoin d’aller très loin. Les jeunes migrent pour toutes ces raisons", a dit le réalisateur sénégalais, lors d’un échange avec le public, à la fin de la projection de son film.

La 4e édition des Cinémas des frontières, organisée par la Maison des Cinéastes (MdC), en partenariat avec l’institut français de Mauritanie, avait débuté le mercredi 19 avril, par la projection du film "Djinn" de la réalisatrice algérienne Yasmine Chouikh qui a échangé avec le public, à la fin de la projection.

Cet évènement avait aussi fait la part belle à la production cinématographique nationale avec les films "Pourquoi pas nous" de Médina NDIAYE ou encore "Ball bi" de Khalifa Sy qui a remporté en 2015 en compétition le Prix Nouakshort Films organisé par la Maison des Cinéastes (MdC).

Texte & Photos | Par Babacar Baye NDIAYE

©Cridem 2017

------



Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org