Cridem

Lancer l'impression
17-06-2017

18:00

Mauritanie : le tourisme en relance en Adrar

Les Mauritanies - Les activistes mauritaniens en tourisme quémandent à ce que l’État supervise la gestion du tourisme dans la région d’Adrar afin de permettre aux vols Paris Atar de se relancer d’ici la prochaine saison.

Cette activité gérée par une société d’interface entre les voyagistes français guidés par l’ancien patron de Point Afrique, Maurice Freund et les agences réceptives mauritaniennes était mise au point mort depuis quelques années.

Toutefois, avec la détermination de relancer le tourisme sur vols charters Paris- Atar, les activistes exigent une gestion particulière et exclusive garanties par les institutions étatiques. Ils souhaitent que l’activité se fasse avec les institutions publiques au lieu de céder exclusivement la gestion du tourisme aux partenaires.

Car selon ces activistes, l’ancien patron de point Afrique monopolisait toute la gestion du secteur touristique en Mauritanie et les autres acteurs ne récoltaient que des subsides.

Cependant, des centaines opérateurs et investisseurs touristiques mauritaniens sont en attente en entendant le démarrage de l’activité.

Diary N’diaye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org