Cridem

Lancer l'impression
18-06-2017

10:35

Le non enrôlement des enfants à la naissance, en prive 44% de documents civils, affirme un ministre

Atlasinfo - Le non enrôlement de 44% des naissances des enfants mauritaniens, les empêche de détenir leurs papiers civils, a affirmé la ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Mme Maymouna Mohamed Taghi, dans son discours prononcé vendredi dernier, 16 juin courant, à l’occasion, de la commémoration, de notre pays, de la journée de l'enfant africain et de l'orphelin dans le monde musulman.

« Le retard de croissance de 28% des enfants et le taux de 15% des malnutris de cette catégorie sociale fragile, conjugués à la mortalité infantile pour les moins de 5 ans, estimée à 54/1.000, sont des facteurs parmi d’autres, qui entravent la ferme volonté du département de relever le défi du développement de l’enfance », a-t-elle indiqué, à cette journée, organisée cette année sous le thème « ensemble pour accélérer la protection, la responsabilisation et l'égalité des chances des enfants mauritaniens. »

Rappelons que les activités commémoratives de ces deux événements concomitants, ont porté sur l’organisation d’une journée de loisirs au profit des enfants et d’activités de sensibilisation sur leurs droits, en plus de la distribution de produits alimentaires et de vêtements, au profit de 120 orphelins.

Avec AMI





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org