Cridem

Lancer l'impression
19-09-2017

15:51

Déclaration conjointe relative à la convocation des dirigeants syndicaux par les autorités judiciaires

CGTM Mauritanie - Le 25 août 2017, les autorités judiciaires ont convoqué pour instruction les camarades Abdellahi Ould Mohamed dit Nahan, Secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM), et Samoury Ould Bèye, Secrétaire général de la Confédération libre des travailleurs de Mauritanie (CLTM).

Et, comme pour s’assurer de bien transgresser les lois et de piétiner les libertés publiques garanties par la Constitution mauritanienne, ces autorités ont confisqué les papiers des deux collègues, tout en les plaçant sous contrôle judiciaire.

Ces mesures prises contre ces deux militants constituent une violation flagrante de la liberté d’organisation garantie par la convention 87 de l'OIT ratifiée par le gouvernement de la République islamique de Mauritanie.

Tout en expriment notre réprobation et notre condamnation de cette grave dégradation des libertés publiques en général et des libertés syndicales en particulier, et de l’instrumentalisation de la justice pour assujettir des syndicalistes qui n’ont cessé de militer pour la cause des travailleurs, nous, dirigeants des centrales syndicales signataires de cette déclaration:

• rejetons toute forme de dégradation des libertés publiques et atteinte au droit des personnes physiques ou morales de s'exprimer conformément aux lois et règlements en vigueur dans le pays.

• exprimons notre pleine solidarité avec nos deux camarades syndicalistes accusés et notre soutien jusqu'à ce qu'ils retrouvent leur liberté et recouvrent pleinement leurs droits.

• appelons le gouvernement mauritanien à mettre fin aux mesures prises contre les camarades, à leur remettre leurs papiers, à accélérer le processus judiciaire et à veiller à sa transparence et équité jusqu'à ce que l'innocence des camarades soit établie.

Nouakchott, 19 septembre 2017

Pour la CNTM, le Secrétaire général Mohamed Ahmed Ould Saleck

Pour la CMT, le Secrétaire général Mohamed Ould Yarg

Pour l'UGSPM, le Secrétaire général Abdallahi Saleh Ould Mohamed Louqman

Pour la CLTM, le Secrétaire général Samoury Ould Bèye.

Pour la CGTM, le Secrétaire général Abdallahi Ould Mohamed, dit Nahah



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org