Cridem

Lancer l'impression
20-09-2017

23:15

Boghé : L’opération d’aide d’urgence bat son plein !

Terroir Journal - Depuis la violente tempête qui s’est abattue sur certaines localités de la commune de Boghé au début du mois, les initiatives ne cessent de se multiplier pour venir en aide aux sinistrés.

Ainsi, le PDG de la BMCI a offert samedi un important lot de produits alimentaires et d’équipements aux familles sinistrées dans les localités de Dioullom, Mbon Djery, Sarandogou, Niakaka, Mballaji, Roueïmdi, PK 13, PK 14, PK 18 et le quartier des Moussafrines à Boghé selon le rapport établi par la commission administrative.

Ce lot s’établit comme suit : 20 sacs de riz, 20 sacs de sucre, 20 sacs de pâtes, 20 caisses de gloria, 20 caisses de thé et 20 tentes. Les bénéficiaires, par la voix de leurs porte-paroles, ont demandé au chef d’agence de la BMCI de Boghé, Mme Fatimetou M/ Maouloud, de transmettre au PDG leurs remerciements et leur profonde gratitude « pour ce geste qui répond parfaitement à leurs besoins ».

Par ailleurs, des organisations de la société civile regroupées au sein d’une coordination ont aussi répondu au cri de détresse exprimé par les sinistrés. La World Vision, Oxfam, SAV Children, CRM, APLV, AMDH, FAO et PAM ont tenu une réunion d’urgence avec le Hakem et le Maire pour prendre connaissance des besoins.

Ainsi, Oxfam a mis à la disposition des villages les plus touchés (Mballaji, Houdallaye, Rweïmdi et Niakaka) et sur la base de listes validées par le Hakem et le Maire, 115 kits hygiéniques comportant chacun 5 savons pour toilettes, 4 savons pour lessive, 1 bidon de 20 litres pour stockage et 1 seau à couvercle pour le stockage. En plus, l’ONG internationale Fouta-Dev a dépêché une forte délégation ce samedi 16 septembre pour présenter ses condoléances aux familles endeuillées et soutenir moralement les sinistrés. Elle a aussi apporté sa contribution financière à l’effort de reconstruction.

Parallèlement aux actions collectives, les initiatives individuelles se multiplient : ainsi, l’ex-Général Dieng Ndiaga a effectué des visites dans les villages de Mballaji, Rweïmdi, Dioullom, Niakaka et Sarandogou où il a présenté ses condoléances aux familles des disparus et octroyé une enveloppe globale de 560000 UM.

De son côté, M. Sy Baba O/ Hmoyed, le coordinateur du P2RS qui accompagnait le général, a offert un lot de produits alimentaires et d’équipements (moustiquaires, couvertures) aux familles éplorées.

Notons que le bilan humain de cette tempête s’est alourdi avec le décès la semaine dernière de Coumba Djelel Mbodj (originaire de Sarandogou) après une dizaine de jours d’hospitalisation à Nouakchott.

Ce vaste élan de solidarité nationale et internationale va sans nul doute contribuer à réduire les souffrances des populations éprouvées par cette intempérie d’une part et un déficit pluviométrique qui laisse planer le spectre de l’insécurité alimentaire d’autre part.

Dia Abdoulaye et Brahim O/ Ely Salem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org