Cridem

Lancer l'impression
11-10-2017

00:00

Signature d’un protocole entre l’UTM et l’OAT pour un partenariat sur la coopération et la concertation sur le travail

Tawary - Pour un partenariat sur la coopération et la coordination du travail, l’Union des travailleurs de Mauritanie (UTM) et l’Organisation Arabe du Travail (OAT) ont signé au Caire, la capitale égyptienne, le samedi sept octobre courant, un protocole d’accords.

Ce partenariat découle du mémorandum des principes, objectifs arabes et du Destour de l’OAT. Il est conçu sur les objectifs et le règlement du Réseau Arabe pour l’information sur les marchés du travail. La réforme du marché du travail dans les pays arabes sera élaborée sur la vision diversifiée des gouvernements, des hommes d’affaires, les personnes en quête d’emploi.

En effet, le présent protocole a comme principe fondamental de mettre en place un outil de travail commun entre l’OAT et l’UTM. Parmi les points essentiels traités dans le document final dans un premier temps, il y a la fiabilité du recensement, la qualité des données et les études relatives au travail national et arabe dans le contexte du réseau arabe pour l’information sur le marché du travail.

Il s’agit là, d’une procédure de complémentarité qui vise les domaines des marchés de travail arabe dans un cadre purement juridique pour une nette amélioration du travail commun dans les pays arabes.

Le protocole traite les avantages de la coopération et la coordination pour une amélioration du travail des peuples des deux parties, selon les termes du document. Il est question de la coopération, de la concertation et de l’échange des points de vue dans l’intérêt général. Il accorde un grand intérêt sur les bases de données relatives aux notions, statistiques concernant le marché du travail.

Ensuite, la responsabilité du responsable de la coordination de l’organisation qui doit gérer convenablement toutes les procédures de travail dans un cadre de la concertation permanent. Celui-ci assure la représentation de la première partie signataire du protocole dans les travaux (forums, ateliers, séminaires, formations,…) sur convocation de son partenaire.

Puis, le partenaire (deuxième partie), nomme le responsable de la coordination pour la commission au niveau national. Elle comprend des cadres du ministère de la fonction publique du travail et de la modernisation de l’administration, du bureau national de la statistique, du patronat national mauritanien et de l’Union des travailleurs de Mauritanie.

Il coordonne les travaux de ladite commission et ceux du réseau.

Ces cadres s’appuient sur la structure des communiqués et des données qui est l’organe moteur dans le travail des institutions de travail pour garantir les droits des travailleurs.

Au courant des travaux, les deux parties ont eu la volonté de penser à la conception d’un guide confédéré pour fournir des états fiables sur le marché du travail. Il va permettre à l’ensemble des composantes d’avoir des bases de données qui facilitent un cadre propice dans l’environnement du travail dans les pays arabes.

S’agissant de l’article huit du protocole, il traite les règles de publication et de diffusion des données et des statistiques. C’est l’une des priorités d’ailleurs nécessaires dans le contrôle et l’évaluation pour établir des mesures d’accompagnement pour améliorer la rentabilité de tout travail.

Selon le document du protocole, la précision des communiqués et des données, elle joue un rôle capital dans l’élaboration et la mise en valeur de l’outil commun de la coopération entre l’UTM et l’OAT.

Le présent protocole a été signé en Egypte par la secrétaire générale de l’Union des travailleurs de la RIM (UTM) et le directeur général de l’organisation du travail arabe (OAT) respectivement, Me Khadijetou Diallo et Mr Faiz Aly Maatir.

Le présent protocole entre dans la bonne conduite et amélioration des conditions des travailleurs en Mauritanie surtout ceux affiliés à cette institution qui est en membre de plusieurs organisations internationales dans le domaine du travail.

La signature dudit protocole a eu lieu en présence d’importantes délégations des pays membres comprenant entre autres de hauts cadres et responsables.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org