Cridem

Lancer l'impression
18-10-2017

22:15

Rencontre littéraire autour de l’anthologie poétique de Djibril Zakaria SALL "je veux parler" et hommage à LY Djibril Hamet [PhotoReportage]

Espace Culturel - Une journée littéraire qui commence par un vibrant hommage à Djibril Hamet LY.
Difficile de retenir ses larmes même si les organisateurs voulaient quelque chose de festif. Mais un homme est passé parmi nous avec sa poésie, ses contes, la musique de sa voix… Comment échapper aux émotions ? Aux souvenirs ? Un Eh oui, Monsieur LY en plus de son métier d’enseignant et de directeur d’école était poète, francophone et poularophone.

Autour de lui les élèves rêvaient car il aimait la musique et racontait aussi des histoires pour éduquer et susciter la curiosité et l’intelligence des gens, notamment sur la question de la protection de l’environnement : « l’arbre à la cour criminelle » paru en 2014.

Comment oublier ? C’est pourquoi, sa famille et ses amis s’en sont souvenus ; pour le remercier Club Djibril SALL a mis en place une exposition autour de l’arbre : il y’avait toutes sortes de fruits que produisent les arbres, il y’avait des objets provenant des arbres, il y’avait du bois, il y’avait des gens ce samedi matin à l’Espace Culturel…

La rencontre littéraire se poursuit sous les oreilles attentives d’enseignants, de lycéens, lycéennes et de jeunes mauritaniens autour de Djibril Zakaria SALL et de son anthologie poétique parue aux éditions 15/21. Les langues nationales sont invitées d’honneur, avec plusieurs poèmes traduits et lus par des jeunes mauritaniens. Que vive la diversité ! Quand elle est vécue ! Qui est Djibril Zakaria Sall ? Ancien commissaire de police, il faisait des dictées à ses prisonniers. Imaginons l’ambiance !

Mais pour mieux le connaitre, visitons « Je veux parler », le titre de son recueil de poésies ; ou alors écoutons-le puisqu’il veut parler… Alors le poète nous parle entre les rimes. Il évoque ses voyages, aux Etats Unis, sa rencontre avec Senghor, son engagement pour l’Afrique, ses déceptions, son combat contre les injustices… Il nous parle aussi de son village, de son jardin avec un poème dédié à chaque plante, de sa famille, de sa solitude…. Et il parle, il parle et personne n’a envie qu’il s’arrête…

Ah ! Une journée bien courte, avec la participation d’artistes : Omar Ball et sa jolie fresque sur l’arbre ; Les slameurs MisterX et Caméléon ainsi que la guitariste Maimouna, le conteur Siré Camara et le talent des élèves de l’école Diamly… Voici pour vous quelques images…

Espace Culturel

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org