Cridem

Lancer l'impression
18-11-2017

16:30

Journée Portes ouvertes sur la nutrition : SUN Mauritanie et réseau des femmes parlementaires se concertent

Le Courrier du Nord - Le groupe de la société civile du Mouvement SUN-Mauritanie pour la lutte contre la malnutrition conduit par son président Moulaye El Mehdi Ould Moulaye Zeine et le Réseau des femmes parlementaires sous la houlette de sa présidente, Marième Baba Sy se sont réunis ce matin, vendredi 17 novembre 2017 sous la coupole de l’Assemblée Nationale.

La rencontre avait pour objet de sensibiliser les femmes parlementaires sur l’acuité d’une lutte coordonnée contre la malnutrition en Mauritanie, d’autant plus que le caractère grave de la situation nutritionnelle en Mauritanie a été mise en exergue dans plusieurs rapports, dont la dernière enquête publiée dans ce sens en février 2017 par le Ministère de la Santé (Enquête Smart 2016) et l’alerte lancée par le groupe humanitaire pays.

C’est dans ce cadre que le Mouvement SUN compte organiser, en collaboration avec les femmes parlementaires une journée Portes-Ouvertes sur la nutrition en présence de l’ensemble des acteurs impliqués dans la problématique, gouvernement, société civile nationale et internationale, partenaires, organisation du système des Nations Unies pour une meilleure visibilité des actions entreprises jusque-là et les insuffisances à améliorer.

D’emblée, Moulaye El Mehdi a brièvement présenté le Mouvement Scan Up Nutrition, une action mondiale qui fédère aujourd’hui plus de 60 pays à travers le monde, mais aussi plusieurs institutions comme les Nations Unies, l’Union Européenne ainsi que plusieurs donateurs et organisations non gouvernementales internationales. Moulaye El Mehdi a rappelé que la Mauritanie a adhéré à ce mouvement en 2011, avec comme point focal le Ministère de l’Economie et des Finances et la mise en place de ses cinq composantes nationales , à savoir le gouvernement, la société civile, les donateurs, le secteur privé et le système des Nations Unies.

L’implication des parlementaires tient, dira-t-il en substance, dans le rôle central qu’ils jouent dans le vote des lois et des budgets ainsi que le contrôle des actions du gouvernement, en plus de leur redevabilité vis-à-vis des populations.

Mohamed Ould Bneïjara, Secrétaire général du groupe de la société civile SUN-Mauritanie a mis en exergue l’importance pour les acteurs de la société civile de disposer des informations nécessaires et de l’impérieuse implication des parlementaires pour un changement de comportement, l’augmentation de la part du budget alloué à la lutte contre la malnutrition.

Les femmes parlementaires se sont dites d’emblée engagées dans cette initiative. La date de la journée Portes-Ouvertes reste à déterminer compte-tenu de l’agenda fournie des députés tout au long du mois de décembre jusqu’à la mi-janvier.

Avaient assisté à la rencontre, plusieurs ONG nationales et internationales mais aussi le secteur privé, notamment Action contre la faim, World Vision, Adig, Amami, Aspom.

Le réseau des femmes parlementaires qui regroupe 33 membres dont d’anciennes parlementaires était représenté outre sa présidente, par les députés Loula Mint Zerough, Betoul Mint Abdel Haye, Toutou Mint Eleya, Absatou Kane, entre autres.

Cheikh Aïdara



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org