Cridem

Lancer l'impression
19-11-2017

15:54

Côte d’Ivoire : un film mauritanien sur les déportés sacré lauréat du meilleur film documentaire au Festilag 2017 [PhotoReportage]

Cridem Culture - Le film documentaire du jeune réalisateur mauritanien Djibril Diaw, Retour sans cimetière, a été sacré lauréat du meilleur film documentaire à la sixième édition du festilag, Festival International du film des Lacs et Lagunes, qui s’est terminé ce samedi 18 Novembre, à Abidjan.

Sélectionné pour "Le Prix des Lagunes du Meilleur Documentaire", Retour sans cimetière était en compétition avec quatre autres documentaires venus du Tchad, du Sénégal, du Niger et de la Côte d’Ivoire, pays organisateur du Festilag qui récompense des films africains.

Retour sans cimetière évoque le conflit entre le Sénégal et la Mauritanie, qui a éclaté en 1989et qui a abouti au massacre et à la déportation des populations Négro-Mauritaniennes. Il faudra attendre 2009, pour qu'un accord entre le Haut-Commissariat aux Réfugiés et le gouvernement Mauritanien prévoie le retour des exilés sur leur terre.

Mais pour les villageois de Donaye, le droit au retour exclut l'accès à leur ancien cimetière. Ce film accompagnera leur combat pour retrouver la terre où reposent leurs ancêtres.

Avec ce sacre, en Côte d’Ivoire, le jeune réalisateur Djibril Diaw, originaire de Boghé, dans le sud de la Mauritanie, s’offre son premier prix international.

Texte | Par Babacar Baye NDIAYE

©Cridem 2017

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...












 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org