Cridem

Lancer l'impression
20-11-2017

21:46

Problème d'immigration : A Monsieur le Directeur Général de l’OIT

CLTM - Selon des informations, qui nécessitent certes la vérification, dont dispose notre Organisation, plusieurs centaines voire des milliers d’immigrés, particulièrement en Lybie, seraient placés dans des centres de détention constituant une sorte de marché où ces immigrants sont vendus et achetés selon leur forme physique, leur apparence et leur poids comme au temps du moyen-âge.

Cette situation préoccupante, si elle s’est avérée, est une situation grave dans ce monde libre où l’homme aspire à plus de liberté, de dignité et de progrès. Ces hommes et femmes qui ont fui leurs conditions de vie déplorables, partaient à la recherche d’un avenir meilleur, se trouvent malheureusement assujettis aux pires formes de l’esclavage en ce 21ème siècle.

D’où, il serait important pour que le BIT insiste auprès des Institutions de Breton Woods afin que la dimension humaine et sociale puissent être prise en considération dans leur politique qu’ils mènent au niveau des Etats afin de créer un environnement plus favorable à la stabilité, à la création des opportunités d’emplois et de richesses, de respect de droit et des règles de la démocratie.

La prise en compte de ces données, aideront, sans nul doute, à alléger les souffrances de ces hommes et femmes et créent l’espoir chez eux dans leur pays d’origine.

Notre Organisation la CLTM (Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie) voudrait bien que cette vision soit soutenue et que plus d’attention soit accordée à cette problématique de l’immigration qui constitue un véritable défi auquel nous sommes tous confrontés

Ceci étant, nous venons solliciter, auprès de votre haute bienveillance, la création d’une commission d’enquête afin de faire la lumière sur ces informations ahurissantes en vue de la prise des dispositions adéquates pour protéger ces personnes de leur dignité et de leur liberté.

Nous remercions à l’avance de l’action que vous pourriez entreprendre pour rétablir ces immigrants dans leur dignité humaine et, Nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur Général, en l’assurance de notre très haute et parfaite considération.

Samory Ould Beye

Ampliation
CSI





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org