Cridem

Lancer l'impression
01-12-2017

08:54

Bocar Lamtoro: Mon père a été pendu la veille du 28 novembre

Alakhbar - 28 militaires noirs "ont été pendus la veille 28 novembre 1990 pour célébrer l’indépendance" de la Mauritanie, selon plusieurs organisateurs de défense des droits de l’homme dont le Fonadh, Forum des Organisations mauritaniennes des Droits Humains

Bocar Lamtoro Camara témoigne : « A l’âge de 15 ans, ma mère m’a dit que mon père était pendu dans la nuit du 28 novembre 1990 à Inal (une commune de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou) Depuis ce jour, je suis sous le choc, surtout quand le 28 novembre arrive. ».







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org