Cridem

Lancer l'impression
30-11-2017

23:30

Tichit se prépare à accueillir la 7ème édition du festival des villes anciennes

AMI - La ville historique de Tichit se prépare, ces jours-ci, à abriter les manifestations du festival annuel des villes anciennes, organisé chaque année par le ministère de la culture et de l’artisanat, dans l’une des quatre cités antiques, Chinguitti, Ouadane, Oualata et Tichit, en concomitance avec la fête d’El Maouloud Nebeoui (naissance du Prophète Paix et Salut sur Lui), sous la supervision de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le thème retenu pour la présente édition, la 7ème du genre, est « Nos villes historiques sont protégées de la disparition ».
Créée l’An 536 de l’Hégire, par Chrif Abdel Moumine, la ville de Tichit, se prépare activement, sous l’impulsion, des commissions de préparation de cette édition, à donner à ce festival tout l’éclat qu’il mérite.

Cette ville historique abrite plus de 6.000 manuscrits, 10 bibliothèques et Mahadras pour l’enseignement du Coran et de ses sciences, un collège et trois écoles.

« Cette présente édition sera différente des précédentes, avec des exposés inédits et innovants, qui auront un impact qualitatif sur l’événement, renforcés par l’introduction de nouvelles techniques en matière de sonorisation, d’éclairage et de réalisation » a affirmé à l’AMI, le président de la fondation pour la sauvegarde du patrimoine au ministère de la culture et de l’artisanat, M. Namy Mohamed Kaber.

Il a mis également en exergue, le statut du festival comme pôle de développement culturel et économique de ces villes, créé afin de mettre fin à la marginalisation dont ces citées ont fait l’objet pendant des décennies, avant d’être inscrites dans les priorités des actions des pouvoirs publics.

Le Hakem de la moughataa de Tichit, M. Mohamed El Arbi Ould Mohamede, a souligné quant à lui, que la cité est fin prête pour accueillir les invités, soulignant les potentialités infrastructurelles de la ville, en matière d’eau, d’électricité et d’hôtellerie, pour assurer le plein succès de cet important carrefour culturel.

Le maire de la ville de Tichit, M. Mohamed Ould Teyah, a évoqué, quant à lui, les inaugurations prévues au cours de ce festival dont celles d’un dispensaire de catégorie B dans la ville et la réalisation d’un autre dans la localité d’Aghreijit, saluant les acquis enregistrés par la cité, grâce à la volonté politique de Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a cité à ce propos, les départements ministériels qui ont entrepris des activités relevant de leurs compétences au niveau de la moughataa dont les ministères de l'agriculture et de l’habitat ainsi que le commissariat à la sécurité alimentaire, lequel a construit des écoles et des édifices publics et ouvert des boutiques EMEL dans de nombreux villages de la moughataa.

Dossier réalisé par Chrif Ould Bouna et Ahmed Ould Beyah



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org