Cridem

Lancer l'impression
30-11-2017

21:30

A Boghé 3 communes sont déconnectées

Essirage - Dans le souci d’améliorer positivement les efforts entrepris par l’Etat, les populations locales et les partenaires au développement présents dans les 3 communes (Dar El Avia, Ould Birom et Dar El Barka) pour éradiquer la pauvreté, Il est de notre devoir d’informer les autorités du pays sur les types d’enclavement majeurs que font face les populations des 3 communes pour qu’ensemble, des solutions urgentes et pérennes puissent être trouvées :

** Finalisation du projet d’électrification du Brakna Sud – Ouest : Sur la rive droite du fleuve Sénégal, il existe plusieurs localités reparties entre les 3 communes rurales (Dar El Barka, Ould Birom et Dar El Avia) qui n’ont pas accès à l’Electricité. Une ligne Electrique est installée depuis + 3 ans et les réseaux au sein des villages ne sont pas encore crées.

Nous, les populations du Brakna Sud – Ouest, demandons aux autorités de finir l’électrification pour permettre aux jeunes et aux femmes de développer des activités économiques qui vont forcément les fixer dans leurs terroirs respectifs.

** Accès aux réseaux téléphoniques : Aucun réseau national ne distribue convenablement le réseau téléphonique dans les 3 communes du département de Boghé ouest. Les villages qui ont accès aux réseaux téléphoniques, l’obtiennent à de hautes altitudes.

Nous demandons aux autorités administratives, à l’autorité de régulation des télécommunications et aux responsables des sociétés téléphoniques de renforcer leurs équipements (antennes relais) pour permettre aux populations des 3 communes d’accéder facilement à l’internet et aux réseaux téléphoniques.

** Enclavement des villages du Sud – Ouest : Une piste a été mise en place par le projet PAHABO dans sa phase 1 pour désenclaver les villages producteurs de l’agriculture, de l’élevage et de l’Artisanat. Aujourd’hui la piste est inutilisée, les automobilistes ont créé une piste parallèle pour éviter des accidents. Les produits agricoles pourrissent faute d’enclavement.

Nous demandons aux autorités mauritaniennes d’instruire le projet PAHABO à réhabiliter la digue – piste, de goudronner la piste Boghé – Sinthiane Diama et/ou goudronner les bretelles crées par le projet PAHABO, bretelle Arwa, bretelle Olo Ologa à l’image de la bretelle de Dar El Barka. De la même occasion, nous demandons aux autorités municipales d’inscrire l’entretien de la piste dans leurs budgets communaux respectifs.

** Accès à l’Eau Potable : Des efforts considérables ont permis aux populations d’accéder à l’eau potable par les forages et/ou puits qui sont confrontés à des problèmes de pérennisation.

Dans une perspective, d’avoir des sources d’eau pérennes, nous sollicitons aux autorités administratives de raccorder les 3 communes au réseau du programme d’installation d’une usine de traitement de l’eau du fleuve qui sera installée à Boghé.

** Education Primaire : L’Education qui est la base fondamentale pour tout développement fait face à de sérieux problèmes d’accès aux infrastructures, à l’équipement et aux ressources humaines. Pour mieux résoudre ce problème, nous demandons à l’Etat d’accompagner les parents d’élèves dans le processus de regroupement des écoles pour mieux mutualiser les moyens des enseignants affectés.

Abdoulaye Niang
Economiste



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org