Cridem

Lancer l'impression
01-12-2017

23:00

Mauritanie : manifestation à Nouakchott contre les arrestations de Kaédi

Alakhbar - Le mouvement Touche pas à Ma Nationalité (TPMN) a tenu un sit-in ce jeudi à Nouakchott pour réclamer la libération de cinq manifestants arrêtés lors de la célébration de l’anniversaire de l’indépendance du pays.

Les personnes arrêtées (Maïmouna Alpha Sy, Aïssata Alassane Diallo, Salimata Demba, Boubacar Gaye et Moussa Sarr) font partie des orphelins et veuves de militaires noirs qui ont été "pendus à Inal à (Nord-ouest) en 1990 pour célébrer l’indépendance de la Mauritanie", selon le Fonadh, Forum des Organisations Nationales des Droits Humains.

Le régime de l'ancien président mauritanien Maouya Ould Taya avait accusé ces militaires de tentative de coup d'Etat.

Parlant au nom des organisateurs du sit-in de ce jeudi, Abdoul Aziz Kane a déclaré à Alakhbar : « Nous sommes là pour soutenir nos camarades détenus à Kaédi : les veuves et les orphelins. C'est tout un ensemble de victimes des évènements barbares qui se sont déroulés à Inal. ».



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org