Cridem

Lancer l'impression
02-12-2017

13:42

Manoeuvres pour éviter des sanctions internationales

Le Calame - Des sources dignes de foi évoquent depuis quelques temps des manœuvres secrètes qu'entreprendrait le gouvernement mauritanien en vue d'empêcher la tenue d'un congrès africain à caractère international consacré à la condamnation du système du président Mohamed Ould Abdel Aziz accusé directement de dévier le processus démocratique dans le pays.

Selon les mêmes sources, la manœuvre du gouvernement mauritanien est intervenue au cours de rencontres entreprises à l'occasion de la visite du député ACP, Brahim Boundou à Nouakchott en réponse à une invitation secrète du gouvernement mauritanien en sa qualité de superviseur officiel de l'organisation du congrès susmentionné.

Les autorités mauritaniennes ont entouré la visite du responsable de toute la discrétion afin de permettre la réussite de ses manœuvres visant à empêcher ou à changer la proposition de la commission parlementaire chargée du dossier et qui s'est concertée avec ses pairs européens début octobre dernier à Bruxelles et a recommandé que le congrès adresse une condamnation directe au pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org