Cridem

Lancer l'impression
03-12-2017

15:20

Tir à la cible traditionnelle : la fédération échoue à organiser la coupe du Président à Tichitt

Tawary - Le bureau de la fédération nationale du Tir à la cible traditionnelle présidé par Khattri Ould Djié a échoué dans l’organisation de la coupe du président de la République à Tichitt dans le cadre du festival des villes anciennes, 7e édition.

Selon les sources qui ont rapporté cette information, seules vingt deux équipes dont quatre locales participent à la présente édition (2017). « Les formations comptent certains joueurs sans aucune expérience en matière de tir à la cible» précisent ces sources. En 2014, soixante quinze participants avaient participé à l’édition de la coupe du président de la République, rappelle-t-on.

Face à cette situation, des affiliés à ce sport affirment que l’échec de la présente édition est relatif principalement à un ensemble de causes. Parmi ces causes, le stand-by des dossiers pendants devant la justice. Un fait qui a est l’origine d’une part, c’est la pagaille qui sévit au sein de ce secteur et le manque de considération dont il est victime de la part d’une majorité.

La non délivrance des récompenses aux lauréats, la ségrégation concernant la hausse des frais de participation au moment que certains ne versent pas. En plus deux fléaux à savoir le clientélisme et le favoritisme ne cessent de gangréner ce secteur qui vit un vide juridique dans l’application des lois au sein de la fédération.

La participation de 22 équipes à cette édition sera une preuve concluante pour la population de Tichitt sur le manque de sérieux qui menace ce sport. Du coup, les résultats de la présente compétition seront en dessous de ceux de l’édition passée. Pour certains, la principale cause de l’échec de cette édition est née de l’injustice «orchestrée» par le département de tutelle lors des élections du 25 septembre 2015.

C’est là, disent-ils, l’une des principales causes qui a poussé la plupart des équipes à boycotter l’ensemble des activités de l’actuel bureau de la fédération. Celles-ci exigent une solution urgente qui garantisse l’élection d’un nouveau bureau capable de résoudre tous les problèmes dont souffre le tir à la cible.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org