Cridem

Lancer l'impression
08-12-2017

19:41

Mauritanie : bientôt une réforme du baccalauréat

Les Mauritanies - Les candidats au baccalauréat devront se présenter suivants de nouveaux critères de candidature à cet examen, qui sanctionne la fin des études secondaires. En effet, le gouvernement a adopté, jeudi 7 décembre, en marge du conseil des ministres, de nouvelles mesures portant réorganisation du diplôme du Baccalauréat National.

S’exprimant, lors des commentaires consacrés aux résultats du conseil des ministres, M. Isselmou Ould Sid Mokhtar Ould Lehbib, ministre de l’éducation nationale a apporté des explications sur ces nouvelles dispositions.

Selon lui, « c’est le faible taux de réussite au baccalauréat et certains critères requis chez les candidats, dont les effectifs accumulés annuellement sont très importants, sont des raisons parmi d’autres qui ont conduit à la prise de ces mesures ».

Et d’ajouter, « le projet offre à tout candidat âgé de plus de 22 ans, la possibilité de participer au baccalauréat, sauf, qu’en cas d’obtention de moins de 5/20 points, il ne sera pas autorisé à se constituer de nouveau candidat ».

Cette décision intervient dans un contexte où les acteurs du milieu ont décelé un “cancer ” qui ronge le système éducatif mauritanien.

D’ailleurs, le syndicat national de l’enseignement secondaire a plusieurs fois tiré sur la sonnette d’alarme pour interpeler les autorités sur cette question de l’éducation, qui continue sa descente aux enfers depuis maintenant plusieurs années.

En témoigne, le taux de réussite du baccalauréat de cette année qui n’a atteint que 8 %.

Ibrahima Junior Dia et Diary N’diaye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org